Welcome |Account|Sign Out 
NEW! SIGN IN WITH YOUR SOCIAL PROFILE
OR
Username or EmailPassword
 
SHARE
Round 2
Round 3
Stanley Cup Final

Les Penguins de Pittsburgh vont miser sur le même noyau de joueurs

Sunday, 09.29.2013 / 4:56 PM / Nouvelles

The Canadian Press

WEST POINT, États-Unis - Avec la saison de la LNH sur le point de commencer, les Penguins se sont rendus à West Point pour trois jours, pour s'y entraîner et pour développer l'esprit d'équipe.

C'était la troisième fois depuis 2007 qu'ils visitaient ce complexe de l'armée, et le d.g. Ray Shero était optimiste que cela aiderait un club balayé par Boston en finale de l'Est, lors des dernières séries.

«C'est assez unique comme endroit, a résumé Sidney Crosby. Nous avons tous le même but. Nous voulons tous en retirer quelque chose.»

Depuis leur arrivée vendredi matin, ils ont notamment dîné avec les cadets et aussi rencontré Brian Riley, qui dirige l'équipe de hockey de l'armée.

Les Penguins ont gardé à peu près le même groupe de joueurs. Evgeni Malkin, Kris Letang, Pascal Dupuis et l'entraîneur Dan Bylsma ont vu leurs contrats prolongés, et le gardien Marc-André Fleury est lui aussi de retour.

«Nous verrons bien comment ça ira, a dit Shero. L'âge moyen de notre noyau est d'environ 26 ans. Ils devraient être dans leurs meilleures saisons ou les amorcer. Ce n'est pas comme si nous nous étions engagés à long terme avec des gars de 33 ans et plus. Nos meilleurs joueurs font partie de l'élite, et vous voulez garder ces gars-là.»

Les joueurs apprécient bien cette façon de faire, d'ailleurs.

«Je pense que ça aide, a mentionné Crosby. Il n'y a pas de garanties et ça ne veut pas dire qu'il n'y aura pas d'apprentissage, mais ça compte pour beaucoup de connaître ses coéquipiers et de pouvoir leur faire confiance. Je suis content que ça soit notre cas.»

«C'est énorme, a ajouté Dupuis. Vous voulez aller au front avec des gars en qui vous avez confiance. Il s'agit maintenant de réussir ensemble quelque chose de concret.»

Once again, it shows character in this dressing room. Once again, there's no quitting in here. We all wanted this so bad and we worked so hard to get home-ice advantage and we weren't going to let this one slide.

— Colorado Avalanche captain Gabriel Landeskog on his team's OT Game 1 win vs. Minnesota Wild