We have updated our Terms of Service and Privacy Policy. By continuing to use the NHL’s online services, you agree to these updated documents and to the arbitration of disputes.
Welcome |Account|Sign Out 
NEW! SIGN IN WITH YOUR SOCIAL PROFILE
OR
Username or EmailPassword
 
SHARE

Brian Gionta confiant d'amorcer la saison en même temps que ses coéquipiers

Thursday, 09.19.2013 / 11:06 AM / Nouvelles

The Canadian Press

Share with your Friends


Brian Gionta confiant d'amorcer la saison en même temps que ses coéquipiers

MONTRÉAL - Brian Gionta est le récipiendaire du trophée Jean-Béliveau pour la saison 2012-2013, à titre de joueur du Canadien de Montréal s'étant distingué pour son implication au sein de la communauté et son dévouement à la cause des enfants.

Le capitaine du Tricolore sera honoré lors d'une cérémonie précédant le match entre les Hurricanes de la Caroline et le Canadien au Centre Bell, samedi. Jean Béliveau lui remettra le trophée portant son nom.

Depuis l'arrivée de Gionta à Montréal en 2009, sa conjointe Harvest et lui ont permis à plus d'un millier de jeunes patients d'assister aux matchs de l'équipe au Centre Bell dans une loge, dont certains ont pu visiter le vestiaire de l'équipe. La saison dernière, le capitaine a participé à des oeuvres caritatives telles que l'Opération Père Noël, un souper bénéfice chez Moishes au profit de The Gazette Christmas Fund, une levée de fonds pour le groupe Alzheimer, une visite à l’Hôpital de Montréal pour enfants durant la période des Fêtes et la réalisation d'un repas pour les familles au Manoir Ronald McDonald avec certains coéquipiers et leurs conjointes.

Gionta a aussi peint un canevas sur lequel il a transcrit une phrase inspirante de Nelson Mandela. L'oeuvre a été mise à l'encan dans le cadre d’une soirée de collecte de fonds qui a permis d’amasser 50 000 $.

Outre le trophée Jean-Béliveau, Gionta recevra un don de 25 000 $ qu'il remettra à l’organisme de son choix.

Quote of the Day

Your team is going to want to recapture the feeling. What they're going to have to figure out is they're going to have to rewrite the story. Because you're going to rewrite the story doesn't mean you want a different end. It's just that you're going to have to learn that there's different challenges to get there, and if you're going to try and tap the same feeling, it ain't going to happen.

— Los Angeles Kings general manager Dean Lombardi on maintaining their success from last season