We have updated our Terms of Service and Privacy Policy. By continuing to use the NHL’s online services, you agree to these updated documents and to the arbitration of disputes.
Welcome |Account|Sign Out 
NEW! SIGN IN WITH YOUR SOCIAL PROFILE
OR
Username or EmailPassword
 
SHARE

Jérémy Grégoire veut tirer le maximum de son passage au camp des recrues

Saturday, 09.07.2013 / 7:16 PM / Nouvelles

The Canadian Press

Share with your Friends


Jérémy Grégoire veut tirer le maximum de son passage au camp des recrues

BROSSARD, Qc - Les recrues du Canadien de Montréal ont connu des débuts plutôt timides lors du premier match simulé, samedi, au Complexe sportif Bell de Brossard. Mais certains n'ont pas raté l'occasion de se signaler.

C'est notamment le cas de Jérémy Grégoire. Le choix de sixième tour du Tricolore au dernier repêchage a brisé la glace, marquant le premier but du match pour les rouges, qui ont signé un gain de 4-2 aux dépens des blancs. Jonathan Narbonne et Tanner Eberle — deux joueurs invités — ainsi que Christian Thomas ont marqué les autres buts des vainqueurs. La réplique a été assurée par Stephen MacAuley et le tout premier choix au repêchage du Canadien en 2013, Michael McCarron.

Grégoire a profité du travail acharné de Tim Bozon, qui a ravi le disque à un rival derrière le filet de Michael Condon avant de le lui refiler dans l'enclave. Le centre de six pieds et 188 livres de 18 ans — il vient de fêter son anniversaire le 5 septembre — a également obtenu une autre bonne chance de marquer en toute fin de deuxième période de cette rencontre disputée devant une salle comble.

«Je me suis bien senti (au cours de cette rencontre). De savoir dès le départ que t'as d'affaire là, c'est bon pour la confiance, a indiqué le Sherbrookois. Petit à petit, en exécutant les petits détails, tu bâtis ton match. Ce sera encore mieux pour le reste du camp. Même si je n'avais pas marqué, j'ai quand même fait de bonnes choses, autant offensivement que défensivement. C'est ce qui me caractérise, alors j'essais de me concentrer là-dessus.»

Grégoire ne se berce toutefois pas d'illusions: c'est fort probablement l'uniforme du Drakkar de Baie-Comeau qu'il portera une fois son passage au camp des recrues terminé. D'ici là, il compte acquérir le plus de bagage possible.

«J'essais de prendre de l'expérience pour mon année junior. Je regarde aller ceux qui sont proches de la Ligue nationale, comme les (Jarred) Tinordi, les (Nathan) Beaulieu, les (Michaël) Bournival. Pas juste à l'extérieur de la glace, mais surtout ce qu'ils font sur la patinoire. Je tente de copier la qualité de jeu qu'ils apportent à l'entraînement, mais en situation de match aussi.»

McCarron discret

Bien qu'il ait marqué un beau but sur un tir de pénalité, l'avantage numérique de ces rencontres simulées, McCarron a connu un premier contact difficile avec ses nouveaux partisans. On l'a peu vu au cours des deux premières périodes et il a été facile de constater que son coup de patin sera l'un des principaux aspects qu'il devra travailler chez les Knights de London.

À sa défense, il faut préciser qu'il est difficile pour un joueur physique comme lui de se faire valoir dans ce genre de rencontres contre des joueurs qui se veulent tous des coéquipiers. La bagarre est d'ailleurs proscrite au cours de ce camp des recrues et les rares coups d'épaule qui ont été distribués ont été plutôt mal reçus.

«C'est quand même votre travail, a signalé McCarron. C'est difficile quand vous ne connaissez pas vraiment les gars contre qui vous jouez, mais les gars communiquent beaucoup sur la glace et ça rend les choses plus faciles.»

McCarron admet d'emblée qu'il devra mettre les bouchées doubles à compter de la prochaine rencontre.

«J'ai distribué quelques mises en échec (samedi), mais c'est certain que je devrai en faire un peu plus. Je pense avoir bien fait de façon générale, mais je crois que je devrai en faire plus dans les coins de patinoire et pousser davantage la rondelle en fond de territoire.»

Hudon et Fucale paraissent bien

Un match simulé du camp des recrues ne fait pas une carrière, mais Charles Hudon et Zachary Fucale ont bien paru dans ce duel rouges contre blancs.

Hudon a été — de loin — le joueur démontrant le plus de talent et l'un de ceux qui a démontré l'un des meilleurs coups de patin parmi ces 40 jeunes joueurs. Fucale a quant à lui été solide devant son filet, effectuant plusieurs arrêts alors que les blancs ont créé de la circulation lourde devant son filet, surtout en troisième période.

L'action reprend dimanche matin, alors qu'un autre match simulé est prévu à 11 h. Les deux groupes de 20 joueurs se livreront également à une séance d'exercice sur glace et une autre hors glace au cours de cette avant-dernière journée du camp des recrues.

Quote of the Day

The groove of being behind a bench is going to be interesting at first, but thank God we have a few exhibition games to get rid of those cobwebs. Overall the excitement of it all and the freshness and coming back refreshed, all those things are going to be assets. If [the players] come ready to give their best effort in practice and games, good things are going to happen. I'm always looking for results. It's not always on the scoreboard. It's winning and building something.

— Bryan Trottier on making his return to coaching as an assistant with the Sabres