We have updated our Terms of Service and Privacy Policy. By continuing to use the NHL’s online services, you agree to these updated documents and to the arbitration of disputes.
Sign in with your NHL account:
  • Submit
  • Or
  • Sign in with Google
 
SHARE

Marc Bergevin ne veut pas dire si le Canadien s'intéresse à Vincent Lecavalier

Sunday, 06.30.2013 / 12:36 AM / Nouvelles

The Canadian Press

Share with your Friends


Marc Bergevin ne veut pas dire si le Canadien s'intéresse à Vincent Lecavalier

SHORT HILLS, États-Unis - Marc Bergevin ne veut pas dire si le Canadien s'intéresse à Vincent Lecavalier, libre comme l'air depuis que le Lightning de Tampa a racheté son contrat jeudi.

Quand on lui a posé directement la question, samedi, lors du point de presse qu'il a donné au New Jersey, le directeur général du Tricolore a répondu: «ça va dépendre de beaucoup de choses».

«Nous voulons attendre de voir le portrait global, a-t-il expliqué. Il y a eu des rachats de contrat et il va y en avoir d'autres. Beaucoup de choses peuvent se produire avant l'ouverture du marché des joueurs autonomes, le 5 juillet. Avant de centrer nos efforts là-dessus, nous nous concentrons sur le repêchage.»

Bergevin a affirmé porter toute son attention sur la séance de repêchage de dimanche, soulignant l'importance des six choix que l'équipe possède dans les 86 premiers.

Or, il aurait tout de même trouvé le temps de rencontrer le clan Lecavalier à New York, samedi, selon ce qu'a rapporté le réseau TSN. Bergevin et l'entraîneur Michel Therrien ont été vus ensemble à Times Square sur l'heure du lunch.

Lecavalier est en ville afin de rencontrer plusieurs équipes, a confié une source. Les Flyers de Philadelphie, les Stars de Dallas, les Blues de St.Louis, les Ducks d'Anaheim, les Red Wings de Detroit et les Maple Leafs de Toronto seraient du groupe.

Pour revenir à Bergevin, il s'est bien gardé de dévoiler la stratégie qu'il déploiera au cours de la séance de repêchage au Prudential Center de Newark. Il a confié qu'il y a beaucoup de discussions entre les directeurs généraux, et qu'il s'attend à ce qu'il y ait du mouvement avant la première sélection, prévue un peu après 15h.

«Ça se parle plus que l'an dernier, et ça pourrait bouger beaucoup. Comme il se pourrait qu'il ne se passe pas grand-chose.»

Bergevin a dit que le Canadien pourrait tenter d'améliorer son rang de sélection au premier tour (25e), mais que la décision se fera possiblement à chaud après le début de la séance.

Le directeur du recrutement amateur Trevor Timmins a dit à la blague qu'il verra à ce que Bergevin reste aux aguets, afin d'obtenir les espoirs qu'on convoite le plus.

«Notre liste de souhaits est prête et nous espérons que le père Noël nous donnera ce qu'on veut au 25e rang», a lancé Timmins.

Les deux hommes ont dit que l'intelligence au jeu est la principale qualité qu'on recherche chez les espoirs «parce que ça ne s'enseigne pas».

Contrairement à l'an dernier, Bergevin a pu voir à l'oeuvre plusieurs des jeunes disponibles, en raison du lock-out.

Le talent québécois foissonne cette année, mais ça ne sera pas la chasse gardée du Canadien puisque les 29 autres équipes de la LNH ont scruté à la loupe tout le potentiel.

Comme il l'avait mentionné l'an dernier, Bergevin a dit qu'il y a de bonnes chances qu'on sélectionne un gardien au cours de la séance. L'équipe n'en avait choisi aucun en 2012 parce que ça n'avait pas adonné.

Subban: motus et...

Dans la foulée des négos difficiles entre les Penguins de Pittsburgh et le défenseur Kristopher Letang, Bergevin s'est refermé comme une huître quand on a abordé le sujet d'éventuels pourparlers avec le défenseur P.K. Subban. Le gagnant du trophée Norris pourrait-il entreprendre la prochaine saison avec un nouveau contrat en poche?

«Ça fait partie des négociations que je vais garder confidentielles avec son agent Don Meehan», s'est-il contenté de dire.

Armstrong, c'est terminé

Bergevin a confirmé avoir informé l'attaquant Colby Armstrong qu'il ne sera pas de retour avec l'équipe, la saison prochaine. Il a précisé ne pas avoir discuté de son statut avec le vétéran joueur de centre Jeff Halpern.

Le Canadien possède trois choix en deuxième ronde, incluant les 34e et 36e au total, «qui sont presque des choix de premier tour», a acquiescé le directeur du recrutement Trevor Timmins.

Des choix additionnels qui ont été obtenus dans les échanges d'Andrei Kostitsyn, aux Predators de Nashville, et de Michael Cammalleri, aux Flames de Calgary, en 2012.

Après, le CH devrait parler deux fois en troisième ronde. Le choix additionnel de troisième tour, le 71e, a été acquis dans l'échange d'Erik Cole aux Stars de Dallas, au début de la dernière saison.

Ne possédant pas de choix de cinquième ronde, l'équipe parlera par la suite en quatrième, sixième et septième rondes (116e, 176e et 206e positions).

Quote of the Day

I feel that responsibility, I've felt it for the last two years. We core guys get a lot of minutes, we get a lot of opportunity out there. Our teammates, the organization and fans look to us to be the guys to put the puck in the net and to create momentum out there.

— Jordan Eberle on taking his game and the Edmonton Oilers to the next level