SHARE
Share with your friends
x
Share with your Friends


Seattle serait le plan B de la LNH pour les Coyotes s'il n'y a pas d'entente

Sunday, 06.16.2013 / 7:16 PM / Nouvelles

The Canadian Press

Share with your Friends


Seattle serait le plan B de la LNH pour les Coyotes s'il n'y a pas d'entente

Les Coyotes de Phoenix déménageraient à Seattle si les acheteurs potentiels de l'équipe n'arrivaient pas à s'entendre avec la ville de Glendale, selon CBC.

Lors du reportage du deuxième match de la finale de la Coupe Stanley, samedi soir, deux journalistes de la chaîne nationale ont indiqué que si le conseil municipal de Glendale n'approuvait pas une entente d'une valeur annuelle de 15 millions $ US avec le groupe Renaissance Sports Entertainment pour la gestion du Jobing.com Arena, un autre groupe achèterait l'équipe pour 220 millions $.

Ce nouveau groupe, mené par Ray Bartoszek et Anthony Lanza, se donnerait jusqu'au 2 juillet pour en arriver à une entente avec la ville de Glendale, sans quoi le nouveau domicile de l'équipe serait le KeyArena de Seattle, et ce dès la saison prochaine.

Selon la chaîne locale de NBC à Seattle, le maire de Seattle, Mike McGinn, aurait eu des discussions avec le commissaire de la LNH, Gary Bettman, au cours des dernières semaines.

L'ancienne étoile de la LNH Jeremy Roenick obtiendrait un poste au sein des opérations hockey de l'équipe, selon CBC.

Ce scénario aurait empêché les Canucks de Vancouver d'installer leur club-école de la Ligue américaine de hockey à Seattle. L'équipe a plutôt annoncé vendredi la création des Comets de Utica, dans l'État de New York.

Mercredi, Bettman et son adjoint, Bill Daly, avait laissé la porte ouverte au départ possible des Coyotes vers d'autres cieux lors d'une conférence de presse dans le cadre de la finale de la Coupe Stanley.

Bettman avait admis qu'il «commençait à manquer de temps» afin de trouver une solution pour garder l'équipe en Arizona. Daly avait ajouté qu'il était «possible que l'équipe ne joue pas là-bas la saison prochaine».

Quote of the Day

I first met him when I was 19 years old and he coached me for 13 consecutive years. I don't know how many athletes who have had that pleasure. Al Arbour was a man that left us not only feeling like champions, but left us with a lot of great memories that we can carry on through life.

— Islanders Hall of Fame defenseman Denis Potvin on former coach Al Arbour, who passed away Friday at the age of 82