We have updated our Terms of Service and Privacy Policy. By continuing to use the NHL’s online services, you agree to these updated documents and to the arbitration of disputes.
Welcome |Account|Sign Out 
NEW! SIGN IN WITH YOUR SOCIAL PROFILE
OR
Username or EmailPassword
 
SHARE

Andrew Shaw a tranché en faveur des Blackhawks en 3e période de prolongation

Thursday, 06.13.2013 / 12:36 AM / Nouvelles

The Canadian Press

Share with your Friends


Andrew Shaw a tranché en faveur des Blackhawks en 3e période de prolongation

CHICAGO - Le défenseur Johnny Oduya a marqué avec 7:46 à faire en troisième période et les Blackhawks de Chicago ont forcé la présentation d'une prolongation lors du premier match de la série finale de la Coupe Stanley face aux Bruins de Boston, mercredi.

L'égalité persistait toujours après deux périodes supplémentaires.

Patrice Bergeron croyait avoir marqué le but d'assurance à 6:09 en troisième période pour les Bruins, qui prenaient alors les devants 3-1, mais les Blackhawks ont répliqué en marquant deux fois avant la fin de l'engagement.

David Bolland a d'abord inscrit son premier des séries à 8:00 à la suite d'une belle passe d'Andrew Shaw. Les Blackhawks ont ensuite créé l'égalité à 12:14 quand le tir de la pointe d'Oduya a dévié sur le patin du défenseur des Bruins Andrew Ference avant de franchir la ligne des buts.

Les deux gardiens ont été occupés, particulièrement Tuukka Rask devant le filet des Bruins. Le Finlandais avait effectué 54 arrêts après 100 minutes de jeu. À l'autre bout de la patinoire, Corey Crawford avait stoppé 44 lancers.

Milan Lucic avait inscrit les deux premiers buts des Bruins, tandis que Brandon Saad avait donné la réplique du côté des Blackhawks.

Le match no 2 aura lieu samedi à 20 heures, encore une fois à Chicago.

Quote of the Day

It was the look in his eyes. Hockey is the most important thing in his life. He wants to be a hockey player, and nothing's going to stop him from being a hockey player.

— Canadiens general manager Marc Bergevin on forward Alex Galchenyuk's potential