We have updated our Terms of Service and Privacy Policy. By continuing to use the NHL’s online services, you agree to these updated documents and to the arbitration of disputes.
Welcome |Account|Sign Out 
NEW! SIGN IN WITH YOUR SOCIAL PROFILE
OR
Username or EmailPassword
 
SHARE

Plusieurs questions du côté des Rangers après une autre élimination décevante

Sunday, 05.26.2013 / 6:56 PM / Nouvelles

The Canadian Press

Share with your Friends


Plusieurs questions du côté des Rangers après une autre élimination décevante

NEW YORK, États-Unis - Henrik Lundqvist a commencé à exprimer qu'il était déçu de l'élimination de ses Rangers de New York avant même le dernier coup de sifflet face aux Bruins de Boston.

Après un but dans un filet désert lors des derniers instants du match no 5, Lundqvist a frappé la patinoire avec son bâton en retraitant devant son filet, sachant que la saison de son équipe était terminée à la suite de son élimination en demi-finale de l'Association de l'Est.

Les Rangers et lui s'étaient pourtant rendus une étape plus loin l'an dernier, avant de s'incliner en finale d'association contre les Devils du New Jersey. Plusieurs questions seront soulevées pendant l'été et il n'y a aucune garantie que les Rangers seront aussi bons la saison prochaine.

«L'an dernier, nous avons vécu beaucoup de belles choses et nous étions confiants, a noté Lundqvist. Cette fois, nous avons dû travailler fort afin de trouver le bon chemin et ça c'est joué dans les derniers matchs de la saison. Ce fut une saison différente, avec une approche différente. Les choses se sont déroulées différemment.

«Nous avons dû travailler un peu plus fort afin d'obtenir des résultats. Je crois que c'est important parce que nous avons une équipe plutôt jeune et nous devons retenir la leçon.»

Un manque de constance à l'attaque a fait mal aux Rangers lors de leurs deux séries éliminatoires. Les Rangers ont marqué deux buts ou moins lors de huit de leurs 12 rencontres et ont compilé un dossier de 5-7 au cours du bal printanier.

Ce n'était certainement pas ce à quoi ils s'attendaient après avoir réussi le coup d'éclat principal de la saison morte en faisant l'acquisition de l'attaquant étoile Rick Nash des Blue Jackets de Columbus.

Les Rangers ont inscrit 10 buts face aux Bruins. Les Bruins ont obtenu 11 buts de la part de leur quatrième trio et de leurs défenseurs — dont quatre du défenseur recrue Torey Krug, qui n'avait participé qu'à trois matchs dans la LNH avant cette série.

«Ça me brise le coeur, a dit Nash. Nous avons une bonne équipe, nous avons eu une bonne saison. Nous n'avons simplement pas complété le travail.»

Nash a récolté seulement un but et quatre aides au cours des séries, alors que Brad Richards a marqué un seul but avant d'être relégué au quatrième trio, puis à la galerie de presse.

«Une part de responsabilité me revient, a déclaré l'entraîneur-chef des Rangers, John Tortorella. Une grosse partie de mon travail est de m'assurer que nos meilleurs joueurs contribuent régulièrement, et je n'y suis pas arrivé. Nous avons essayé, et je dois prendre une part de responsabilité et tenter de les placer dans une position pour nous aider. Je crois que ça nous a fait un peu mal.»

Si Tortorella n'a pas voulu utiliser les blessures comme excuses, force est d'admettre que les Rangers ont été ennuyés par l'absence du défenseur Marc Staal (oeil), qui a disputé un seul match éliminatoire, et du robuste attaquant Ryane Clowe, qui a joué seulement deux matchs.

Tortorella a comparé l'importance de Staal à celle de Zdeno Chara du côté des Bruins et a qualifié Clowe de la version des Rangers du dangereux Milan Lucic, des Bruins.

«Ils sont deux joueurs très importants pour nous, a rappelé Tortorella. Vous devez trouver un moyen. Toutes les équipes vivent ça. Ç'a affecté notre profondeur. Ç'a forcé des joueurs à se retrouver dans des situations dans lesquelles ils ne sont pas encore prêts à se retrouver.»

Quote of the Day

You don't see many. The [Drew] Doughtys, the [P.K.] Subbans, those are guys that create offense from the back and then on top of that ability, the size that he has. In the West you play against some pretty big players, and being able to clear the crease and contain the [Ryan] Getzlafs and the [Corey] Perrys and [Anze] Kopitars and players like that, we're excited about him going back there.

— Sharks general manager Doug Wilson on Brent Burns returning back to defense