We have updated our Terms of Service and Privacy Policy. By continuing to use the NHL’s online services, you agree to these updated documents and to the arbitration of disputes.
Welcome |Account|Sign Out 
NEW! SIGN IN WITH YOUR SOCIAL PROFILE
OR
Username or EmailPassword
 
SHARE

Les Penguins rossent les Sénateurs 6-2, atteignent la finale de l'Est

Saturday, 05.25.2013 / 12:26 AM / Nouvelles

The Canadian Press

Share with your Friends


Les Penguins rossent les Sénateurs 6-2, atteignent la finale de l'Est

PITTSBURGH, États-Unis - Sidney Crosby et les Penguins de Pittsburgh ont désormais engrangé huit victoires en séries éliminatoires, et il n'en manque que huit autres.

James Neal a réussi un tour du chapeau et les Penguins ont assommé les Sénateurs d'Ottawa 6-2 lors du match no 5, vendredi soir, pour remporter la série demi-finale de l'Association Est 4-1.

Kristopher Letang, Evgeni Malkin et Brenden Morrow ont aussi contribué un but chacun, et Tomas Vokoun a effectué 29 arrêts pour les Penguins.

«Je crois que nous avons joué avec beaucoup de vitesse, a déclaré Crosby. Nous n'avons pas trop connu de passages à vide.»

Les Penguins affronteront en finale de l'Est l'équipe gagnante de l'autre série entre les Bruins de Boston et les Rangers de New York. Les Bruins mènent cette série 3-1, et pourraient éliminer les hommes de John Tortorella dès samedi.

Milan Michalek et Kyle Turris ont riposté pour les Sénateurs. Craig Anderson a repoussé 27 tirs, mais les Sénateurs n'ont simplement pas pu tenir le rythme imposé par les Penguins. Ces derniers ont éliminé la concession de la capitale nationale pour la troisième fois au cours des cinq dernières saisons.

«Ils forment une bonne équipe et ils veulent vraiment l'emporter. En ce moment, ils jouent de la façon qu'ils le veulent», a relaté le défenseur étoile des Sénateurs Erik Karlsson.

«Nous n'étions pas prêts lors des deux premiers matchs, ils ont vraiment bien joué et nous n'avons de toute évidence pas performé à la hauteur de nos attentes... Ils se sont présentés et ont entamé la dernière rencontre sur les chapeaux de roue, ainsi que celle-ci.»

Les Penguins s'attendaient à une performance dynamique de leurs adversaires, qui tentaient de prolonger leur saison d'au moins 48 heures. Les Sénateurs sont plutôt sortis à plat, étant presque résignés.

Dominés aux niveaux du patin, des tirs et de l'exécution dès la mise en jeu initiale, les Sénateurs n'ont offert aucune résistance aux Penguins. Les hommes de Dan Bylsma ont atteint la finale d'association pour la première fois depuis 2009 — année où ils avaient remporté la troisième coupe Stanley de l'histoire de la concession.

Il s'agissait de la septième série à être remportée par les Penguins depuis que Bylsma a pris la barre du club, mais de la première tandis que ses hommes étaient à domicile. Les Penguins avaient compilé une fiche de 0-6 à domicile lorsque l'équipe adverse faisait face à l'élimination, une situation anormale de l'avis même des joueurs de Bylsma.

Les Penguins se sont assurés de ne pas retourner au Canada pour un match no 6, transformant le capitaine des Sénateurs Daniel Alfredsson en véritable prophète. L'attaquant des Sénateurs avait déclaré jeudi que son équipe ne serait «probablement» pas en mesure de combler le déficit pour éliminer les Penguins, après une défaite de 7-3 survenue mercredi soir à la Place Banque Scotia.

Neal a donné les devants 2-0 aux Penguins en marquant pour la troisième fois en deux matchs, à 7:38 de la période médiane, lorsqu'il a poussé un retour de lancer derrière Anderson en avantage numérique. Letang a enchaîné avec un tir des poignets qui s'est faufilé au-dessus du gant du gardien des Sénateurs, creusant l'écart à 3-0.

Michalek a brièvement rétréci l'écart à 3-1 en effectuant une belle feinte devant Vokoun, tandis qu'il restait 3:48 à la deuxième période. Malkin a toutefois inscrit son quatrième but des séries éliminatoires en échappée, tout juste avant la sirène signalant l'entracte.

Les Sénateurs n'ont pas surmonté de déficit supérieur à un but en séries éliminatoires, et Neal s'est assuré que les Penguins évitent le pire. Deux tirs des poignets imparables en troisième période lui ont procuré son premier tour du chapeau en carrière en séries éliminatoires, et propulsé les Penguins dans le carré d'as.

Quote of the Day

Great players need great players to play with. That's why we'll have a training camp and we'll find who the best two guys are suited to play with Stamkos.

— Tampa Bay Lightning associate coach Rick Bowness on Steven Stamkos' potential linemates for the 2014-15 season