Sign in with your NHL account:
  • Submit
 

Les Red Wings battent les Blackhawks 2-0 et prennent les devants 3-1

Friday, 05.24.2013 / 12:26 AM / Nouvelles

The Canadian Press

Share with your Friends


Les Red Wings battent les Blackhawks 2-0 et prennent les devants 3-1

DÉTROIT - Jakub Kindl a marqué en avantage numérique en deuxième période et Daniel Cleary a ajouté un but dans un filet désert alors que les Red Wings de Detroit ont signé une victoire de 2-0 aux dépens des Blackhawks de Chicago et pris une avance de 3-1 dans la série.

Jimmy Howard a réussi 27 arrêts pour les vainqueurs.

«Il est dans sa zone depuis un bon moment déjà», a déclaré l'entraîneur des Red Wings Mike Babcock. «Et nous avons besoin de cela pour connaître du succès.»

Après avoir perdu le premier match de la série, les Red Wings, classés septièmes dans l'Ouest, ont pris le contrôle de cette série demi-finale d'Association en infligeant aux Hawks, meilleure équipe du circuit Bettman en saison régulière, leur première séquence de trois revers de la campagne.

Dans la défaite, Corey Crawford a stoppé 25 des 26 tirs auxquels il a fait face.

La cinquième rencontre aura lieu samedi, à Chicago.

«La pression est sur eux», a commenté le défenseur des Red Wings Jonathan Ericsson.

Oui, c'est le cas.

Et personne dans la Ville des vents ne veut prolonger cette série autant que Jonathan Toews.

«Nous devons trouver une façon de provoquer un match no 6», a-t-il dit.

Les Blackhawks ont maintenant désespérement besoin que leur capitaine, Toews, ne mette fin à sa disette, qu'il a prolongée dans une performance désolante, au cours de laquelle il a de toute évidence perdu son calme.

«Ils sont frustrés», a dit Howard. «Nos gars font du bon boulot devant le filet.»

Toews a écopé de trois pénalités en deuxième et aurait pu en écoper d'une quatrième, alors qu'il a asséné un coup de bâton à son vis-à-vis Henrik Zetterberg tandis qu'un officiel tentait de s'interposer entre les deux hommes.

«L'émotion est forte dans certains de ces matchs, et mon bâton était un peu trop élevé», a-t-il commenté. «Je jouais avec intensité. Et parfois ces choses se produisent.»

Les Wings ont profité du deuxième avantage d'un joueur que leur a offert Toews pour ouvrir la marque. Le tir lent de Kindl du haut du cercle gauche a trouvé le coin rapproché du filet.

La troupe de Joel Quenneville a profité d'un jeu de puissance avec 4:45 à faire en troisième, quand Kindl a été chassé pour accrochage, mais elle n'a pas été en mesure de créer l'égalité.

Âgé de 25 ans, Toews devrait être au summum de sa carrière, mais il se trouve dans une profonde léthargie contre une équipe qui semble avoir le meilleur sur lui, autant physiquement que mentalement.

Il n'a pas marqué à ses 10 derniers matchs éliminatoires, une séquence amorcée l'an dernier. Selon STATS, il s'agit de la plus longue séquence sans marquer par un ex-récipiendaire du trophée Conn-Smythe depuis que Claude Lemieux a été blanchi pendant 20 matchs entre 2000 et 2009.

Quote of the Day

The old saying in hockey is 'weather the storm.' I put the notion in their heads that we don't want to weather the storm, we want to push just as hard and matched their work ethic. I thought our guys exceeded that in the first period.

— Edmonton Oilers coach Dallas Eakins after their loss to the Nashville Predators on Thursday
2015 Coors Light NHL Stadium Series