We have updated our Terms of Service and Privacy Policy. By continuing to use the NHL’s online services, you agree to these updated documents and to the arbitration of disputes.
Welcome |Account|Sign Out 
NEW! SIGN IN WITH YOUR SOCIAL PROFILE
OR
Username or EmailPassword
 
SHARE

Les succès aux guichets suivent ceux sur la glace chez les Blue Jackets

Tuesday, 05.21.2013 / 5:36 PM / Nouvelles

The Canadian Press

Share with your Friends


Les succès aux guichets suivent ceux sur la glace chez les Blue Jackets

COLUMBUS, États-Unis - Après avoir vu l'équipe disputer le meilleur hockey dans l'histoire de la concession, les Blue Jackets de Columbus connaissent actuellement plus de succès que jamais à la billetterie.

Selon le directeur du marketing et des ventes du club, le taux de renouvellement des abonnements de saison a augmenté de 13 pour cent par rapport à la même période il y a un an. Les Blue Jackets venaient alors de connaître l'une de leurs pires saisons et avaient vendu environ 7000 abonnements.

Les Jackets ont également vendu jusqu'ici près de 1000 nouveaux abonnements de saison, achetés notamment par des partisans qui ont choisi de se procurer un forfait plus important.

Columbus présentait la pire fiche dans la LNH (5-12-2) à la fin du mois de février, puis les Blue Jackets ont connu une séquence de 19-5-5 qui leur a permis de se retrouver au huitième rang dans l'Association Ouest, à égalité avec le Wild du Minnesota. Ils ont toutefois été exclus des séries en raison du bris d'égalité.

Leurs succès dans le dernier droit leur ont quand même permis de jouer à guichets fermés — 19 002 spectateurs — à leur dernier match du calendrier régulier à Nationwide Arena, et d'accueillir plus de 17 000 amateurs à leurs deux rencontres précédentes à domicile. L'équipe a conclu la saison avec une moyenne d'assistance de 14 562.

Quote of the Day

I'm hoping Bob [Murray] didn't go out and get Dany Heatley just to get someone. I'm sure he's excited and motivated.

— Anaheim Ducks coach Bruce Boudreau on general manager Bob Murray's decision to sign Dany Heatley