Welcome |Account|Sign Out 
NEW! SIGN IN WITH YOUR SOCIAL PROFILE
OR
Username or EmailPassword
 
SHARE
Round 2
Round 3
Stanley Cup Final

Les Blackhawks peuvent éliminer le Wild dès jeudi, au United Center

Wednesday, 05.08.2013 / 7:36 PM / Nouvelles

The Canadian Press

CHICAGO - Les Blackhawks n'ont pas dépassé le premier tour des séries depuis leur triomphe de 2010, mais cela pourrait changer dans un avenir rapproché.

Les Hawks mènent leur série contre le Wild 3-1 à l'approche du cinquème match, qui sera disputé jeudi au United Center. Mais en dépit de leur avance de deux matches, ils ne prévoient pas du tout ralentir le rythme, et mentionnent ne pas avoir encore offert leur meilleur hockey.

«Dans certaines séries on voit que le jeu est très robuste, et ça n'a pas été tout à fait le cas pour nous, a confié Jonathan Toews. Nous nous améliorons, mais nous devons augmenter l'intensité d'un cran à ce niveau-là.»

Les deux gardiens principaux du Wild sont mal en point. Niklas Backstrom s'est blessé en s'échauffant avant le premier match, et Josh Harding a subi le même sort en fin de premier vingt mardi, lors du quatrième match.

Darcy Kuemper l'a remplacé, mais on ne sait pas encore qui va commencer le match numéro cinq. L'entraîneur du Wild, Mike Yeo, s'est limité à dire que Harding, qui serait blessé au bas du corps, fera partie du voyage à Chicago.

«Nous sommes à un point critique, a dit le défenseur Kyle Brodziak, du Wild. Nous n'avons pas le temps de nous apitoyer sur notre sort.»

Le Wild semblait avoir pris un bel élan en remportant le troisième match en prolongation, mais les Hawks ont répliqué grâce notamment aux deux buts de Patrick Sharp et aux 25 arrêts de Corey Crawford, mardi, l'emportant par la marque de 3-0.

«Corey est vraiment excellent, a dit Patrick Kane. Il est grand et il prend de la place devant son filet. Même à l'entraînement c'est dur de marquer contre lui. Il accomplit du boulot exceptionnel pour faire plusieurs arrêts dans une même séquence.»

Les Hawks ont aussi brillé en désavantage numérique dans la série, ayant frustré le Wild 15 fois en autant d'occasions, jusqu'ici. Le Wild est d'ailleurs le seul club qui n'a pas encore marqué avec l'avantage d'un homme, lors des présentes séries.

I didn't think it would actually work, but it ended up working, so I'm thanking my lucky stars tonight.

— Columbus forward Nick Foligno on scoring the overtime goal after telling the Blue Jackets in the locker room that he would win the game