Sign in with your NHL account:
  • Submit
 

Les Red Wings devront se passer d'Abdelkader lors du match no 4 face aux Ducks

Sunday, 05.05.2013 / 9:46 PM / Nouvelles

The Canadian Press

Share with your Friends


Les Red Wings devront se passer d'Abdelkader lors du match no 4 face aux Ducks

DÉTROIT - Moins de 24 heures après que son équipe eut été blanchie lors du match no 3 de sa série face aux Ducks d'Anaheim, l'entraîneur-chef des Red Wings de Detroit, Mike Babcock, a refusé de lancer la serviette.

«En tant que journaliste, vous pouvez rendre ça aussi horrible que vous le souhaitez, ou aussi bien que vous le souhaitez. Vous devez choisir votre attitude», a dit Babcock dimanche.

«Je vais choisir la mienne et je vais dire que nous avons cogné à leur porte et que nous allons gagner demain (lundi) et transformer la série en deux-de-trois.»

Quand Babcock a rencontré les journalistes dimanche, on ne savait pas encore si l'attaquant Justin Abdelkader allait être suspendu par la LNH pour sa mise en échec à l'endroit de Toni Lydman, des Ducks, samedi.

La LNH a annoncé en début de soirée qu'Abdelkader avait été suspendu pour deux matchs. Il ratera donc les rencontres nos 4 et 5 de leur quart de finale de l'Association de l'Ouest, que les Ducks mènent 2-1.

Le match no 4 aura lieu lundi soir.

Abdelkader a semblé avoir atteint Lydman à la tête avec son épaule gauche et avait écopé une punition majeure pour assaut et une inconduite de partie avec 4:49 à faire en deuxième période.

Nick Bonino avait ouvert le pointage 18 secondes plus tard pour les Ducks. Les Red Wings avaient écoulé le reste de la punition, mais avaient concédé trois buts de plus en troisième période, en route vers un revers de 4-0.

La LNH a expliqué qu'Abdelkader avait franchi «une distance considérable» avant d'entrer en contact avec Lydman, qui a été blessé sur le jeu.

Âgé de 26 ans, Abdelkader a disputé les 48 matchs des siens au cours de la saison régulière, marquant 10 buts et trois aides.

Abdelkader n'a pas rencontré les journalistes dimanche, mais Babcock avait ceci à dire à sa défense.

«J'ai regardé la séquence aujourd'hui. Wow. Je ne sais pas comment vous pouvez le suspendre, avait déclaré Babcock. Si vous virez la vidéo à l'envers et que vous prétendez qu'il y a eu contact à la tête, peut-être que vous allez trouver quelque chose. (...) Je crois que c'était épaule contre épaule — il a plié les genoux lors du contact et a explosé à travers lui.»

L'entraîneur-chef des Ducks, Bruce Boudreau, a dit que Lydman ressentait toujours des séquelles du contact.

«Toni a des maux de tête. Il a des raideurs au cou, a raconté Boudreau. La lumière le dérange. (...) Ce serait surprenant qu'il joue lundi.»

Quote of the Day

The old saying in hockey is 'weather the storm.' I put the notion in their heads that we don't want to weather the storm, we want to push just as hard and matched their work ethic. I thought our guys exceeded that in the first period.

— Edmonton Oilers coach Dallas Eakins after their loss to the Nashville Predators on Thursday
2015 Coors Light NHL Stadium Series