Welcome |Account|Sign Out 
NEW! SIGN IN WITH YOUR SOCIAL PROFILE
OR
Username or EmailPassword
 
SHARE
Round 2
Round 3
Stanley Cup Final

Therrien dit s'attendre à une série serrée entre deux équipes au style semblable

Monday, 04.29.2013 / 3:56 PM / Nouvelles

The Canadian Press

BROSSARD, Qc - Michel Therrien estime qu'une rivalité naîtra de cette première série entre les Sénateurs et le Canadien, depuis la renaissance de la concession d'Ottawa en 1992.

L'entraîneur du Canadien et ses joueurs ont pris bien soin de ne pas provoquer un accouchement hâtif, lundi, en évitant la controverse à trois jours du début de l'affrontement. Les premières contractions seront sur la glace du Centre Bell, à compter de jeudi.

Therrien a établi plusieurs rapprochements entre son équipe et celle de son homologue Paul MacLean, après avoir dirigé la première séance d'entraînement du Tricolore à Brossard.

Il a dit s'attendre à une série chaudement disputée, où le jeu défensif sera à l'honneur parce que c'est le style qui a permis aux deux équipes de connaître du succès cette saison.

Les deux équipes ont divisé les honneurs des quatre duels entre eux cette saison, chacune l'emportant deux fois à domicile. Neuf des 17 buts marqués, au total, ont été réussis en supériorité numérique. Inutile donc de préciser l'importance qu'auront les unités spécialisées.

Therrien a ajouté que le récent passage à vide que le Canadien a connu vers la fin de la saison n'était plus qu'un mauvais souvenir, à la lumière des deux dernières victoires en fin de saison régulière.

L'entraîneur a également dit n'avoir aucun doute que le gardien Carey Price jouera à la hauteur de ses capacités, après l'avoir vu bien se ressaisir à ses deux dernières présences devant le filet au New Jersey (défaite de 3-2) et à Winnipeg (victoire de 4-2).

Il a confié qu'il aurait peut-être fait appel à Price, samedi, à Toronto, s'il avait su que l'équipe n'amorcerait les séries que jeudi.

La situation ne lui déplaît toutefois pas. Comme il l'a fait remarquer, le Canadien est plus efficace quand il a le temps de peaufiner des aspects de son jeu à l'entraînement. Il a expliqué qu'il aborde la semaine comme un «mini-camp d'entraînement».

Lundi, l'équipe s'est entraînée pendant un peu moins d'une heure. Tout le monde a participé à la séance, à l'exception du défenseur Alexei Emelin, blessé.

For me, it's a great win for our hockey team and for a lot of people back in Columbus, especially our fans in particular … people who have been devoted to this organization, it's big.

— Blue Jackets coach Todd Richards on their win vs. the Penguins in Game 2, the franchise's first-ever Stanley Cup Playoff victory