Sign in with your NHL account:
  • Submit
  • Or
  • Sign in with Google
 
SHARE

Les Canucks devront se montrer plus contants à l'offensive en séries

Monday, 04.29.2013 / 3:36 PM / Nouvelles

The Canadian Press

Share with your Friends


Les Canucks devront se montrer plus contants à l'offensive en séries

VANCOUVER - Les Canucks de Vancouver cherchent la réponse à une question cruciale — outre la santé du gardien Cory Schneider — alors qu'ils visent une autre participation à la finale de la Coupe Stanley.

Quelle version de l'équipe va se présenter sur la patinoire?

Les Canucks espèrent que ce sera l'équipe qui a récemment dominé les Blackhawks de Chicago, qui ont terminé au premier rang de la ligue, et non celle qui s'est souvent retrouvée en difficulté pendant cette saison écourtée de 48 matchs.

«Si nous pouvons bâtir sur cette victoire (contre les Blackhawks), nous ne devrions redouter aucune équipe», a commenté le capitaine Henrik Sedin, dont l'équipe fera face aux Sharks de San Jose en lever de rideau de la série à partir de mercredi à Vancouver.

Les Canucks ont remporté leur cinquième championnat de la section Nord-Ouest d'affilée grâce à un palmarès de 26-15-7, ce qui les a assurés de l'avantage de la patinoire au moins au premier tour des éliminatoires. Mais reste à voir s'ils peuvent encore semer la crainte chez leurs adversaires comme ils le faisaient quand ils ont remporté le trophée du Président ces deux dernières saisons et une place en finale de la Coupe Stanley en 2010-11.

Il y a un an, les Canucks avaient entrepris les séries éliminatoires fort d'une fiche de 8-1-1 à leurs 10 derniers matchs en saison régulière. Mais ils ont été éliminés dès le premier tour des séries par les Kings de Los Angeles, les éventuels champions. En comparaison, ils ont conclu la saison 2013 avec une fiche de 5-4-1.

Malgré ces statistiques modestes en fin de saison, Sedin croit que l'équipe est en meilleure posture cette année. Son frère jumeau Daniel Sedin, qui avait raté les neuf derniers matchs de la saison régulière 2011-12 et les deux premiers des séries éliminatoires en raison d'une commotion cérébrale, est en santé. De plus, d'autres joueurs de premier plan ont guéri leurs bobos et le club a récemment démontré sa capacité à combler des déficits lors des matchs cruciaux.

Peu importe que les Canucks ne sont jamais venus près de gagner de nouveau le trophée du Président cette saison. Cela n'a pas une grande importance aux yeux des joueurs.

«Je ne crois pas que nous y avons accordé trop d'importance par le passé, a confié Henrik Sedin. La première année, nous avons gagné et c'était important pour nous et l'équipe. La deuxième année, ce n'était pas notre objectif. Nous avons tout simplement bien joué. Je pense que cela en dit long au sujet de notre équipe quand vous êtes capable de gagner. Mais une fois dans les séries éliminatoires, je ne pense pas que c'est important.»

Malgré leur manque de constance cette saison, les Canucks ont quelques atouts en leur faveur. Ils misent sur un solide duo de gardiens en Schneider — à condition qu'il se rétablisse à temps d'une mystérieuse blessure pour le premier match — et Roberto Luongo. Devant eux, on retrouve une brigade défensive fiable qui se classe parmi les meilleures de la ligue.

À l'attaque, une amélioration de leur supériorité numérique est essentielle. Les Canucks ont converti seulement trois de leurs 21 avantages numériques lors de leur élimination rapide face aux Kings le printemps dernier.

Derek Roy, acquis des Stars de Dallas à la date limite des transferts, et Ryan Kesler, finalement en santé après avoir raté presque toute la saison en raison de blessures, font une différence en avantage numérique.

«L'arrivée de Derek a beaucoup aidé, a ajouté Sedin. Le retour de Kes, un droitier, c'est ce qui nous a manqué toute l'année. Nous avons maintenant différentes options.

«À de nombreuses occasions, nous avons eu cinq gauchers sur la glace, et c'est difficile quand les autres équipes savent d'où les tirs vont venir. Quand vous avez un droitier qui prend des tirs de l'autre côté, ça ouvre le jeu davantage pour moi. C'est une chance de marquer à chaque fois que tu prends un tir.»

Les Canucks devront aussi montrer plus de constance à l'offensive à cinq contre cinq. Depuis 2010-11, les Canucks ont glissé du premier rang de la ligue pour les buts marqués au cinquième, puis au 19e.

L'entraîneur Alain Vigneault a du mal à identifier ses neuf meilleurs attaquants, faisant parfois appel à un défenseur, comme Keith Ballard, à l'aile.

Quote of the Day

[He's] real confident with the puck now, getting it off his stick quick and no second-guessing. We need that. He's such a good guy in the room. He works so hard. That's the big thing. For not a big man, he just fights for every puck and when he scores, the guys appreciate that even more.

— Winnipeg Jets coach Paul Maurice on Mathieu Perreault, who scored two goals in win against Chicago Blackhawks on Tuesday