Sign in with your NHL account:
  • Submit
  • Or
  • Sign in with Google
 
SHARE

Le Canadien met fin à sa série d'insuccès en défaisant le Lightning de justesse

Friday, 04.19.2013 / 12:26 AM / Nouvelles

The Canadian Press

Share with your Friends


Le Canadien met fin à sa série d'insuccès en défaisant le Lightning de justesse

MONTRÉAL - Le Canadien serait-il sur la voie du rétablissement du syndrôme «post-qualification éliminatoire» qui l'afflige? Trop tôt pour l'avancer, même si les troupiers de l'entraîneur Michel Therrien ont renoué avec le succès, jeudi, en signant une courte victoire de 3-2 contre le Lightning de Tampa Bay.

Brian Gionta, avec son deuxième de la soirée, a réussi le but victorieux à 46,4 secondes de la fin du troisième tiers. Le capitaine a concrétisé un retour de tir imprécis sur la bande du défenseur Yannick Weber, en supériorité numérique.

«Ça n'a pas été facile, mais tout ce qui compte c'est la victoire, a commenté Gionta. Ça va nous redonner de la confiance. Nous en avions bien besoin après la semaine difficile que nous avons connue.»

Alex Galchenyuk, auteur d'un sixième filet en neuf matchs, a été l'autre marqueur du Tricolore (27-12-5), qui a mis fin à une séquence de trois cuisantes défaites suivant sa qualification aux séries.

Richard Panik et Vincent Lecavalier ont fourni la réplique du Lightning (17-23-4), dont la saison se terminera dans neuf jours.

Carey Price a remporté son duel face à Ben Bishop, les deux gardiens effectuant 32 arrêts chacun. Price a reçu les éloges de ses coéquipiers, Gionta entre autres, et de l'entraîneur Therrien.

«La dernière semaine a été difficile pour toute l'équipe, a-t-il admis. Personnellement, j'ai pris du recul et j'ai évacué le stress. Ça ne sert à rien d'être négatif et de tout porter seul sur tes épaules. La position de gardien est la plus bizarre. Il y a des matchs où tout va, d'autres pas. Il y a des matchs où vos coéquipiers vous font bien paraître, d'autres où c'est vous qui les faites bien paraître. Ce soir, ç'a été un peu des deux.»

Le CH a fait un pas vers l'avantage de la glace en séries en portant à six points son avance face aux Maple Leafs de Toronto, défaits 5-3 chez eux par les Islanders de New York.

Alleluia!

Rien pour écrire à sa mère... Mais le Canadien a pu pousser un soupir de soulagement à l'issue de la première période. C'était encore 0-0!

Dans les trois dernières rencontres, il avait été dominé 9-2 au score, uniquement au premier vingt.

Price a été plus chanceux que bon, en réalisant 10 arrêts — son 10e sur un retour de tir de Panik a été le plus époustouflant. Mais le Lightning lui a facilité la tâche en ratant un but ouvert tôt dans la soirée (on se demande encore comment Teddy Purcell a pu faire...), avant de faire résonner le poteau deux fois.

La foule a scandé «Ca-rey, Ca-rey» afin de manifester son soutien à l'endroit du gardien.

«J'ai été chanceux par moment. Je crois que je dois un repas à mes poteaux. Ils le méritent bien», a lancé à la blague Price.

Le Canadien a tiré autant de fois sur Bishop, le nouvel arrangement de trios de Therrien n'apportant pas les résultats souhaités.

David Desharnais avait Rene Bourque et Michael Ryder comme ailiers, tandis que Max Pacioretty avait été muté à la gauche de Tomas Plekanec, avec Gionta, et que Brendan Gallagher a été utilisé avec Lars Eller et Galchenyuk. Jeff Halpern, Travis Moen et Gabriel Dumont ont formé la quatrième unité.

Plus détendu

Le Tricolore a joué de façon plus relâchée en deuxième. Price a insufflé une autre dose de confiance à ses coéquipiers, en frustrant Martin St-Louis de la jambière droite. Le public a de nouveau entonné les «Ca-rey, Ca-rey».

À 4:04, Galchenyuk a ouvert le score pendant un attroupement dans l'espace réservé au gardien. Mais Bishop ne s'y trouvait plus, et l'attaquant recrue a été plus vite que ses rivaux.

Les hôtes ont doublé leur avance à 15:05 grâce à une habile déviation de Gionta sur une passe de Plekanec. Sur la séquence, le Canadien a failli écoper une pénalité pour avoir eu trop de joueurs sur la patinoire. Pacioretty a amorcé le jeu, au moment où Bourque rentrait au banc.

Les visiteurs ont rétréci l'écart pendant un jeu de puissance, à 17:36. Panik y est allé d'une belle manoeuvre devant Price.

En troisième, la situation s'est corsée à la suite du but égalisateur de Lecavalier, à 5:07.

Les équipes ont continué d'attaquer, ou de profiter d'erreurs en défense, et ç'a procuré du jeu enlevant.

Chacune a eu la chance de déployer des attaques massives, trois fois plutôt qu'une pour le Canadien!

La troisième a finalement été la bonne.

Quote of the Day

We're understanding what's bringing us success. We have a talented hockey club when everyone's committed to doing the right things and doing their job.

— Islanders captain John Tavares after a 4-1 win against the Penguins tied the teams atop the Metropolitan Division standings
2015 Coors Light NHL Stadium Series