SHARE
Round 3
Stanley Cup Final

Hejda marque avec 7,6 secondes à jouer et l'Avalanche surprend les Canucks 4-3

Saturday, 04.13.2013 / 6:06 PM / Nouvelles

The Canadian Press

Share with your Friends


Hejda marque avec 7,6 secondes à jouer et l'Avalanche surprend les Canucks 4-3

DENVER - Jan Hejda a marqué avec 7,6 secondes à jouer et Jean-Sébastien Giguère a réalisé 24 arrêts, samedi après-midi, permettant à l'Avalanche du Colorado de venir de l'arrière pour vaincre les Canucks de Vancouver 4-3.

Hejda a touché la cible en décochant un tir de la ligne bleue au travers d'une mêlée devant le filet de Cory Schneider. Il s'agissait du premier but de Hejda cette saison.

Quelques instants après que McLeod eut créé l'égalité pour l'Avalanche tôt en troisième période, Garrison a redonné les devants aux Canucks en effectuant un tir qui s'est faufilé entre le patin gauche de Giguère et le poteau des buts.

L'Avalanche est revenu à la charge, frappant à la porte des buts à de nombreuses reprises contre Schneider, qui effectuait son retour devant le filet des Canucks après avoir raté un match en raison d'une grippe. La pression a éventuellement porté ses fruits puisque Matt Duchene a repéré Parenteau seul dans l'enclave, et le Québécois a habilement redirigé le caoutchouc entre les jambières de Schneider.

Le match semblait se diriger vers la prolongation avant que Hejda ne réussisse son tir victorieux. Son dernier filet s'était produit le 6 mars 2012, contre le Wild du Minnesota.

Gabriel Landeskog, Cody McLeod et Pierre-Alexandre Parenteau ont aussi marqué pour l'Avalanche, qui a défait les Canucks pour la première fois depuis le 18 janvier 2011.

Maxim Lapierre, Jannik Hansen et Jason Garrison ont assuré la réplique pour les Canucks, meneurs de la section nord-ouest.

Quote of the Day

That was something I've been dreaming of, something I've told myself before the third period I was going to do ... It was an amazing feeling. It's hard to describe. I didn't believe it went in at first but when I saw all the reaction and all the fans going crazy and my teammates going crazy, it's just an unbelievable feeling. I didn't know what to do. I didn't know whether to jump or just skate and do a Theo Fleury. I don't think I'm the same caliber player he is so I couldn't do it.

— Flames forward Mikael Backlund on scoring the overtime winner against the Ducks in Gm. 3