We have updated our Terms of Service and Privacy Policy. By continuing to use the NHL’s online services, you agree to these updated documents and to the arbitration of disputes.
Sign in with your NHL account:
  • Submit
  • Or
  • Sign in with Google
 
SHARE

Hejda marque avec 7,6 secondes à jouer et l'Avalanche surprend les Canucks 4-3

Saturday, 04.13.2013 / 6:06 PM / Nouvelles

The Canadian Press

Share with your Friends


Hejda marque avec 7,6 secondes à jouer et l'Avalanche surprend les Canucks 4-3

DENVER - Jan Hejda a marqué avec 7,6 secondes à jouer et Jean-Sébastien Giguère a réalisé 24 arrêts, samedi après-midi, permettant à l'Avalanche du Colorado de venir de l'arrière pour vaincre les Canucks de Vancouver 4-3.

Hejda a touché la cible en décochant un tir de la ligne bleue au travers d'une mêlée devant le filet de Cory Schneider. Il s'agissait du premier but de Hejda cette saison.

Quelques instants après que McLeod eut créé l'égalité pour l'Avalanche tôt en troisième période, Garrison a redonné les devants aux Canucks en effectuant un tir qui s'est faufilé entre le patin gauche de Giguère et le poteau des buts.

L'Avalanche est revenu à la charge, frappant à la porte des buts à de nombreuses reprises contre Schneider, qui effectuait son retour devant le filet des Canucks après avoir raté un match en raison d'une grippe. La pression a éventuellement porté ses fruits puisque Matt Duchene a repéré Parenteau seul dans l'enclave, et le Québécois a habilement redirigé le caoutchouc entre les jambières de Schneider.

Le match semblait se diriger vers la prolongation avant que Hejda ne réussisse son tir victorieux. Son dernier filet s'était produit le 6 mars 2012, contre le Wild du Minnesota.

Gabriel Landeskog, Cody McLeod et Pierre-Alexandre Parenteau ont aussi marqué pour l'Avalanche, qui a défait les Canucks pour la première fois depuis le 18 janvier 2011.

Maxim Lapierre, Jannik Hansen et Jason Garrison ont assuré la réplique pour les Canucks, meneurs de la section nord-ouest.

Quote of the Day

There was a lot of talk off the ice. From a player's standpoint, that's not the talk in the room. GMs make decisions, coaches make decisions, but as a team you have to come together and be ready to go, and we are.

— San Jose Sharks forward Tommy Wingels on his team's approach entering training camp