Welcome |Account|Sign Out 
NEW! SIGN IN WITH YOUR SOCIAL PROFILE
OR
Username or EmailPassword
 
2014 NHL Draft
SHARE

Jordan Eberle récolte deux points et les Oilers battent les Predators 3-2

Sunday, 03.17.2013 / 10:56 PM / Nouvelles

The Canadian Press

Share with your Friends


Jordan Eberle récolte deux points et les Oilers battent les Predators 3-2

EDMONTON - Jordan Eberle a récolté un but et une aide et il a aidé les Oilers d'Edmonton à vaincre les Predators de Nashville 3-2, dimanche.

Magnus Paajarvi et Lennart Petrell ont aussi marqué pour les Oilers (11-11-6), qui ont gagné trois de leurs quatre derniers matchs.

Shea Weber et Roman Josi ont répliqué pour les Predators (11-12-6), qui ont perdu les trois premiers d'un voyage de quatre matchs.

Les Oilers ont ouvert la marque après huit minutes de jeu en deuxième période quand Eberle a envoyé un retour à Paajarvi lors d'une supériorité numérique. Le Suédois a tiré dans une cage béante et a lancé les siens en avant 1-0.

Les Predators ont créé l'égalité avec un peu plus de trois minutes à faire au deuxième engagement en profitant eux aussi d'une supériorité numérique. Weber a inscrit son cinquième de la saison en décochant un boulet de canon qui n'a laissé aucune chance au gardien Devan Dubnyk.

Les Oilers ont repris les devants 2-1 avec neuf minutes à faire en troisième période. Sam Gagner a orchestré une descente à deux contre un en infériorité numérique. Il a remis à Petrell, qui a battu le gardien Pekka Rinne avec un tir sur réception.

Eberle a offert aux siens un but d'assurance avec quatre minutes à faire. Il a déjoué Rinne avec un tir haut à partir du cercle des mises en jeu.

Les Predators ont retiré Rinne au profit d'un attaquant supplémentaire en fin de rencontre et Josi a touché la cible avec 8,4 secondes à écouler au cadran. Les Predators ont ensuite manqué de temps afin de compléter la remontée.

Quote of the Day

I'm just excited about the opportunity. I've been on the ice earlier than usual and in the weight room, pushing around a little more weights than usual. Every day I go into a workout with a smile on my face and ready to go. When you do have a little more responsibility, you want to take your lunch pail and get ready to work.

— Brian Elliott to Jeremy Rutherford of the Post-Dispatch on being the Blues' No. 1 goalie