We have updated our Terms of Service and Privacy Policy. By continuing to use the NHL’s online services, you agree to these updated documents and to the arbitration of disputes.
Welcome |Account|Sign Out 
NEW! SIGN IN WITH YOUR SOCIAL PROFILE
OR
Username or EmailPassword
 
SHARE

L'attaquant du CH Max Pacioretty est la 1ère étoile de la semaine dans la LNH

Monday, 03.04.2013 / 12:46 PM / Nouvelles

The Canadian Press

Share with your Friends


L'attaquant du CH Max Pacioretty est la 1ère étoile de la semaine dans la LNH

NEW YORK, États-Unis - Max Pacioretty a été nommé la première étoile de la semaine dans la LNH.

L'attaquant du Canadien de Montréal a été préféré à l'attaquant des Bruins de Boston Patrice Bergeron, choisi la deuxième étoile de la semaine, et au gardien de but du Wild du Minnesota Niklas Backstrom, la troisième étoile.

Pacioretty a été récompensé après avoir enregistré des points à chacun de ses quatre matchs au cours de la dernière semaine, pour des totaux de quatre buts et sept points.

Il a notamment réussi un doublé dans la victoire de 5-2 contre les Maple Leafs de Toronto, et connu deux soirées d'un but et une passe au cours du week-end, face aux Penguins de Pittsburgh puis contre les Bruins de Boston.

Le hockeyeur de 24 ans est le meilleur pointeur du Canadien en ce moment avec 20 points (8-12) en 18 matchs.

Bergeron a amassé cinq aides et sept points au cours de la semaine. Il a notamment amassé deux aides dans un gain de 4-1 contre les Islanders de New York et réussi le but vainqueur en prolongation dans une victoire de 2-1 contre les Sénateurs d'Ottawa. Il a amassé trois points dans la défaite de 4-3 aux mains du Tricolore, dimanche.

Backstrom a présenté une fiche de 3-0-0 avec une moyenne de 2,00 et un pourcentage d'arrêts de ,914 en trois sorties. En 16 matchs depuis le début de la saison, il a une fiche de 9-5-2 avec une moyenne de 2,21 et un taux de succès de ,917.

Quote of the Day

Your team is going to want to recapture the feeling. What they're going to have to figure out is they're going to have to rewrite the story. Because you're going to rewrite the story doesn't mean you want a different end. It's just that you're going to have to learn that there's different challenges to get there, and if you're going to try and tap the same feeling, it ain't going to happen.

— Los Angeles Kings general manager Dean Lombardi on maintaining their success from last season