We have updated our Terms of Service and Privacy Policy. By continuing to use the NHL’s online services, you agree to these updated documents and to the arbitration of disputes.
Welcome |Account|Sign Out 
NEW! SIGN IN WITH YOUR SOCIAL PROFILE
OR
Username or EmailPassword
 
SHARE

Zach Parise marque en supplémentaire et le Wild bat les Flames 2-1

Tuesday, 02.26.2013 / 11:16 PM / Nouvelles

The Canadian Press

Share with your Friends


Zach Parise marque en supplémentaire et le Wild bat les Flames 2-1

ST. PAUL, États-Unis - Zach Parise a marqué après 27 secondes de jeu en prolongation et le Wild du Minnesota a vaincu les Flames de Calgary 2-1, mardi.

Alors que l'offensive du Wild connaissait une autre soirée tranquille, Jason Zucker a forcé la présentation d'une période supplémentaire en faisant bouger les cordages avec 4:19 à faire en troisième.

Le défenseur des Flames Mark Giordano a ensuite écopé une punition pour avoir retardé la partie avec 43 secondes à faire. Le Wild a donc amorcé la prolongation avec un avantage de 4-contre-3 et Parise a déjoué le gardien Joey MacDonald. Il s'agissait seulement du quatrième but du Wild à ses 41 dernières occasions en avantage numérique.

Alex Tanguay a été l'unique buteur des Flames et MacDonald a repoussé un total de 28 tirs.

Le gardien du Wild Niklas Backstrom a effectué 20 arrêts.

Les Flames auraient pu porter un dur coup aux chances de victoire du Wild quand Charlie Coyle a écopé une punition majeure de cinq minutes pour avoir donné un coup de coude à Matt Stajan avec un peu plus de cinq minutes à faire en deuxième. Toutefois, les Flames ont été incapables d'effectuer un seul tir au but lors de leur jeu de puissance.

L'histoire s'est répétée en troisième, quand les Flames n'ont pu profiter d'une punition de quatre minutes pour bâton élevé à Jonas Brodin, du Wild.

Les Flames ont donc gaspillé une occasion de rejoindre la barre de ,500 pour une première fois cette saison.

Quote of the Day

It's pretty crazy, but believe me when I say we didn't draft these players with the mindset we had to because they had good hockey-playing dads. It just turned out that way. But we're certainly glad they're a part of our organization.

— Arizona Coyotes director of amateur scouting Tim Bernhardt regarding the coincidence that six of the organization's top prospects are sons of former NHL players