SHARE

Kane et Jokinen marquent 2 fois chacun et les Jets disposent des Rangers 4-3

Tuesday, 02.26.2013 / 9:56 PM / Nouvelles

The Canadian Press

Share with your Friends


Kane et Jokinen marquent 2 fois chacun et les Jets disposent des Rangers 4-3

NEW YORK, États-Unis - Olli Jokinen et Evander Kane ont inscrit deux buts chacun pour les Jets de Winnipeg, qui ont complété leur séjour à l'extérieur avec une victoire de 4-3 aux dépens des Rangers de New York, mardi soir.

Après que l'impasse eut persisté en première période, Jokinen a ouvert la marque à 5:55 de la période médiane sur une passe de Kane. Ce dernier a doublé l'avance des Jets 67 secondes plus tard, en marquant son huitième but de la campagne. Anthony Peluso a aussi obtenu deux mentions d'assistance durant l'engagement.

Kane a marqué son deuxième but de la rencontre en troisième période — entre deux filets des Rangers —, et le score était alors de 4-3 en faveur des visiteurs. Le rythme de la troisième période était endiablé, comme en font foi les trois filets échangés entre les deux équipes dans un intervalle de 1:13.

Kane a marqué dans un quatrième match consécutif, et a récolté cinq buts en six matchs. Il connaît également une série de huit parties avec au moins un point, récoltant quatre filets et autant de mentions d'aide durant cette séquence.

Ryan Callahan, Taylor Pyatt et Anton Stralman ont assuré la riposte des Rangers.

Ondrej Pavelec, qui disputait un huitième match d'affilée, a réalisé 30 arrêts dans la victoire. Son vis-à-vis, Henrik Lundqvist, a repoussé 28 des 32 tirs dirigés vers lui.

Quote of the Day

I don't think it's really truly going to sink in until we drop the puck, to be honest. I know there's going to be a lot of smoke and mirrors with the media attention and all that. We came [Monday] and it was sort of a light day to get things organized. We just want to focus in on the business aspect, the game itself. That's what we're preparing to do. Get these next couple of days out of the way and it's game on.

— Lightning captain Steven Stamkos on playing in his first Stanley Cup Final