We have updated our Terms of Service and Privacy Policy. By continuing to use the NHL’s online services, you agree to these updated documents and to the arbitration of disputes.
Welcome |Account|Sign Out 
NEW! SIGN IN WITH YOUR SOCIAL PROFILE
OR
Username or EmailPassword
 
SHARE

Ben Bishop brille et les Sénateurs battent le CH 2-1 en fusillade

Monday, 02.25.2013 / 10:46 PM / Nouvelles

The Canadian Press

Share with your Friends


Ben Bishop brille et les Sénateurs battent le CH 2-1 en fusillade

OTTAWA - Jakob Silfverberg et Peter Regin ont marqué en fusillade et les Sénateurs d'Ottawa ont infligé un revers de 2-1 au Canadien de Montréal, lundi.

David Desharnais a été le seul à marquer pour le Tricolore en fusillade. Alex Galchenyuk, Brian Gionta et Tomas Plekanec ont raté leurs chances.

Silfverberg a marqué sur un tir des poignets partiellement bloqué par Carey Price, tandis que Regin a été patient avant de le déjouer du côté droit.

Dave Dziurzynski a fait mouche en temps régulier pour les Sénateurs, qui ont gagné leurs cinq derniers matches.

Le gardien Ben Bishop a été exceptionnel, terminant le match avec 44 arrêts.

Les Sénateurs montrent la meilleure fiche de la LNH à la maison (9-1-2).

Andrei Markov a inscrit le seul filet du temps régulier pour le CH, qui avait remporté ses trois derniers matches à l'étranger. Price a bloqué 23 tirs.

La troupe de Michel Therrien a bien joué mais la chance a rarement été de son côté, avec cinq tirs touchant au poteau ou à la barre transversale. Le CH a dominé 45-24 au niveau des tirs au but, en temps régulier et en prolongation.

Regin est venu près de soulever la foule avec trois secondes à disputer, en période supplémentaire, mais son tir frappé a touché le poteau à la gauche de Price.

Marc Methot a été puni pour obstruction avec 1:39 à écouler au troisième vingt, mais P.K. Subban a coupé court à l'avantage en faisant trébucher, avec 42 secondes au cadran.

Les Sénateurs ont menacé, mais Price a frusté Kyle Turris et Sergei Gonchar avant le son de la sirène.

Markov a créé l'égalité 1-1 avec un tir frappé en toute fin de deuxième vingt, en avantage numérique.

Le CH a gagné une mise au jeu et Raphael Diaz a fait glisser la rondelle vers le Russe, qui a inscrit son cinquième filet de la campagne avec un tir puissant et précis, à 19:56.

Chris Neil a été envoyé au cachot pour rudesse à 18:32 et le Canadien en a profité, marquant sur le 30e tir en direction de Bishop.

Dziurzynski a donné les devants aux Sénateurs à 6:49 au deuxième vingt, avec un tir frappé qui a battu Price du côté gauche.

Après avoir reçu la passe transversale de Neil, l'Albertain de six pieds trois a filé sur l'aile gauche et a décoché un tir qui lui a valu son deuxième but de la saison.

Trois minutes plus tard, Erik Cole du Canadien a touché la barre transversale avec un tir sur réception, après que Galchenyuk l'ait repéré près du filet.

Bishop s'est distingué sur un revers de courte distance de Brandon Prust, en début de deuxième tiers. Le club montréalais a encore manqué de chance avec deux minutes à disputer à la période, quand Diaz a touché le poteau avec un tir des poignets.

Les premières chances de marquer sont survenues à la mi-chemin du premier vingt.

Silfverberg a eu le champ libre pour un bon tir des poignets du cercle gauche, en milieu de période, mais Price était prêt. Le Suédois a eu une autre occasion deux minutes plus tard, mais son tir rapproché a raté la cible.

Max Pacioretty a touché le poteau droit d'un tir rapproché à la suite d'un revirement, avec six minutes à disputer à la période. Quelques instants plus tard, Bishop a dû être alerte sur le tir bas de Desharnais.

L'attaquant Rene Bourque, du Canadien, ratait un deuxième match de suite à cause de la grippe.

Le défenseur Francis Bouillon disputait quant à lui un 500e match dans l'uniforme bleu-blanc-rouge.

Quote of the Day

The groove of being behind a bench is going to be interesting at first, but thank God we have a few exhibition games to get rid of those cobwebs. Overall the excitement of it all and the freshness and coming back refreshed, all those things are going to be assets. If [the players] come ready to give their best effort in practice and games, good things are going to happen. I'm always looking for results. It's not always on the scoreboard. It's winning and building something.

— Bryan Trottier on making his return to coaching as an assistant with the Sabres