We have updated our Terms of Service and Privacy Policy. By continuing to use the NHL’s online services, you agree to these updated documents and to the arbitration of disputes.
Welcome |Account|Sign Out 
NEW! SIGN IN WITH YOUR SOCIAL PROFILE
OR
Username or EmailPassword
 
SHARE

Les Oilers remontent la pente et l'emportent 6-4 face à l'Avalanche

Sunday, 02.17.2013 / 1:06 AM / Nouvelles

The Canadian Press

Share with your Friends


Les Oilers remontent la pente et l'emportent 6-4 face à l'Avalanche

EDMONTON - Les Oilers d'Edmonton ont effectué une remontée spectaculaire pour vaincre l'Avalanche du Colorado 6-4, samedi.

En retard 4-1 en début de deuxième période, Edmonton a inscrit cinq buts sans riposte pour en sortir avec la victoire. Magnus Paajarvi a touché la cible avec un peu plus d'une minute à faire au match pour donner la victoire aux siens.

Il a profité d'une magnifique mise en scène de Éric Bélanger et de Ryan Smyth qui lui ont permis de pousser la rondelle dans une cage pratiquement béante.

Ales Hemsky a inscrit deux buts et Jordan Eberle a fait de même, en plus de récolter une mention d'assistance. Taylor Hall a amassé trois aides alors que le Smyth en a cumulé deux.

Avant de marquer son deuxième but de la rencontre, Hemsky a servi toute une tasse de café au défenseur Shane O'Brien avant de déjouer Semyon Varlamov à son tour.

Ryan Nugent-Hopkins a inscrit son premier but de la saison et récolté un passe.

Cody McLeod, Matt Duchene et Jamie McGinn ont tous déjoué Devan Dubnyk en première période avant qu'il ne cède sa place à Nikolai Khabibulin après le premier entracte. Dubnyk a accordé trois buts sur 12 tirs.

Khabibulin a repoussé 16 des 17 tirs auxquels il a fait face pour permettre aux siens de revenir dans le match. Son vis-à-vis Varlamov a été pour le moins occupé, faisant face à 56 tirs, un record de concession pour les Oilers.

Quote of the Day

I'm hoping Bob [Murray] didn't go out and get Dany Heatley just to get someone. I'm sure he's excited and motivated.

— Anaheim Ducks coach Bruce Boudreau on general manager Bob Murray's decision to sign Dany Heatley