Sign in with your NHL account:
  • Submit
  • Or
  • Sign in with Google
 
SHARE

Les Maple Leafs battent les Sénateurs 3-0 et Scrivens signe un premier jeu blanc

Saturday, 02.16.2013 / 10:06 PM / Nouvelles

The Canadian Press

Share with your Friends


Les Maple Leafs battent les Sénateurs 3-0 et Scrivens signe un premier jeu blanc

TORONTO - Ben Scrivens a effectué 34 arrêts pour ainsi signer un premier jeu blanc en carrière dans un gain de 3-0 dans Maple Leafs de Toronto face aux Sénateurs d'Ottawa, samedi.

Scrivens effectuait un deuxième départ consécutif puisque James Reimer s'est blessé à un genou lundi dernier, lors d'une victoire de 5-2 des siens face aux Flyers de Philadelphie. L'Albertain âgé de 26 ans a bien fait en relève à Reimer, repoussant 96 des 100 tirs dirigés vers lui.

Fraser McLaren, Tyler Bozak et John-Michael Liles ont touché la cible pour les Maple Leafs (9-6), qui ont gagné cinq de leurs six derniers matchs.

Les Sénateurs (7-6-2) ont chuté à 2-5 à l'étranger cette saison, même s'ils ont dominé les Leafs 34-28 au chapitre des tirs au but. Les Sénateurs ont perdu six de leurs huit dernières rencontres.

Le match de samedi représentait un premier test pour les Sénateurs, qui disputaient un premier match en l'absence du défenseur étoile Erik Karlsson. Ce dernier s'est déchiré le tendon d'Achille gauche lors de la défaite de 4-2 des siens face aux Penguins de Pittsburgh mercredi et sa saison est terminée. En 14 matchs cette saison, Karlsson dominait les Sénateurs avec six buts et il occupait le deuxième rang de l'équipe avec 10 points. Il avait remporté le trophée Norris la saison dernière en tant que défenseur par excellence dans la LNH.

Les Sénateurs devaient aussi se passer de l'attaquant Jason Spezza (dos). Les joueurs des Sénateurs ont déjà raté un total de 47 matchs en raison de blessures depuis le début de la campagne.

Quote of the Day

I remember the first time at Wrigley Field all of us had the long johns, the turtlenecks and the extra equipment because we were afraid of being cold. Halfway through the first period everybody's ripping everything off and we just ended up wearing what we would normally wear for a game at the United Center.

— Chicago Blackhawks forward Patrick Sharp on the 2009 Bridgestone NHL Winter Classic