We have updated our Terms of Service and Privacy Policy. By continuing to use the NHL’s online services, you agree to these updated documents and to the arbitration of disputes.
Sign in with your NHL account:
  • Submit
  • Or
  • Sign in with Google
 
SHARE

Hejduk et Duchene marquent en fusillade et l'Avalanche bat le Wild 4-3

Thursday, 02.14.2013 / 11:26 PM / Nouvelles

The Canadian Press

Share with your Friends


Hejduk et Duchene marquent en fusillade et l'Avalanche bat le Wild 4-3

ST. PAUL, États-Unis - Milan Hejduk et Matt Duchene ont fait vibrer les cordages en tirs de barrage et l'Avalanche du Colorado a défait le Wild du Minnesota 4-3, jeudi soir.

Jean-Sébastien Giguère a stoppé Zach Parise et Mikko Koivu en fusillade pour mériter la victoire.

Hejduk a déjoué Niklas Backstrom d'un tir du revers, et Duchene a trompé la vigilance du gardien du Wild d'un tir des poignets vif.

Hejduk, Duchene et Aaron Palushaj ont marqué en temps réglementaire pour l'Avalanche, qui a mis un terme à une série de trois défaites. Il s'agissait de la première participation de l'Avalanche aux tirs de barrage cette saison.

Parise, Koivu et Mike Rupp ont contribué offensivement pour le Wild, qui a obtenu trois buts pour la première fois en sept parties. Le Wild a récolté 10 buts durant cette séquence.

Le Wild a entamé la rencontre avec la deuxième pire moyenne de buts marqués par match dans la ligue à 1,92; l'Avalanche détient la troisième à 2,09.

Avec ce filet, Hejduk, qui fêtera son 37e anniversaire de naissance jeudi prochain, est devenu le quatrième joueur de l'histoire de la concession — et le deuxième de l'Avalanche — à atteindre le plateau des 800 points en carrière.

Les autres joueurs de la concession qui a déménagé de Québec à Denver en 1995 sont Joe Sakic (1,641), Peter Stastny (1048) et Michel Goulet (945). Hejduk a inscrit 13 buts en avantage numérique en carrière contre le Wild, soit le plus haut total d'un joueur d'une équipe adverse.

Quote of the Day

One player does not make your team. One player can help your team, but one player does not make your team. We're not a bare-bones organization.

— Columbus Blue Jackets president John Davidson
Yahoo Sports Fantasy Hockey