Sign in with your NHL account:
  • Submit
  • Or
  • Sign in with Google
 
SHARE

Tavares tranche le débat en fusillade, permet aux Islanders de l'emporter 4-3

Thursday, 02.14.2013 / 10:36 PM / Nouvelles

The Canadian Press

Share with your Friends


Tavares tranche le débat en fusillade, permet aux Islanders de l'emporter 4-3

NEW YORK, États-Unis - John Tavares a inscrit l'un des trois buts des Islanders de New York en deuxième période et il a scellé l'issue du match en faisant vibrer les cordages en tirs de barrage, jeudi, dans une victoire de 4-3 contre les Rangers de New York.

Après le but de son coéquipier Frans Nielsen en tirs de barrage, Tavares en a ajouté un, et Evgeni Nabokov a frustré Marian Gaborik et Rick Nash pour procurer une rare victoire aux Islanders. Ils avaient encaissé huit défaites d'affilée au Madison Square Garden, dont une la semaine dernière dans le cadre de leur plus récente série de cinq revers.

Les Rangers (7-5-1) ont laissé filer une avance de 2-0 et ont vu leur séquence de trois victoires prendre fin.

Dan Girardi et Gaborik ont inscrit les Rangers au tableau en déjouant Nabokov en première période. Carl Hagelin a ensuite créé l'égalité en deuxième.

Martin Biron a permis au gardien no 1 des Rangers Henrik Lundqvist de bénéficier d'une rare soirée de congé, puisque le Québécois n'effectuait que son deuxième départ cette saison. Il a cédé devant Colin McDonald, Tavares et Brad Boyes au deuxième vingt, lorsque les Islanders se sont emparés des commandes.

Nabokov a réalisé 36 arrêts avant la séance de tirs de barrage, contre 28 pour Biron. Les deux équipes se sont échangées quatre tirs en prolongation. L'attaquant des Islanders Michael Grabner a notamment raté le filet lors d'une échappée alors qu'il restait 10 secondes à faire à la période supplémentaire.

Quote of the Day

It's always a little bit weird, but it moves on. They've got a good team, and they played well tonight. I think that's just part of it.

— Peter Laviolette on facing his former team (Flyers) for the first time since his departure