We have updated our Terms of Service and Privacy Policy. By continuing to use the NHL’s online services, you agree to these updated documents and to the arbitration of disputes.
Sign in with your NHL account:
  • Submit
  • Or
  • Sign in with Google
 
SHARE

Les Maple Leafs servent une correction aux Flyers mais perdent Reimer

Monday, 02.11.2013 / 10:26 PM / Nouvelles

The Canadian Press

Share with your Friends


Les Maple Leafs servent une correction aux Flyers mais perdent Reimer

TORONTO - Colton Orr et Matt Frattin ont marqué à 28 secondes d'intervalle lundi, et les Maple Leafs de Toronto ont signé une deuxième victoire à domicile par la marque de 5-2 face aux Flyers de Philadelphie.

Dion Phaneuf, Clarke MacArthur et James van Riemsdyk, contre son ancienne équipe, ont inscrit les autres filets des Leafs (8-5-0).

Cette victoire n'a toutefois pas été acquise sans sacrifice. James Reimer a effectué 12 arrêts avant de devoir céder sa place à Ben Scrievens tôt en deuxième période après avoir subi une blessure à la jambe gauche. Reimer est resté étendu sur la patinoire pendant de longues minutes avant de retraiter au vestiaire avec l'aide d'un coéquipier. Il ne semblait pas être en mesure de mettre du poids sur sa jambe.

Scrivens a terminé la rencontre avec 31 arrêts, dont 20 au deuxième engagement seulement.

Wayne Simmonds et Tye McGinn ont donné la réplique pour Philadelphie (5-7-1). Ilya Bryzgalov a accordé quatre buts sur 14 lancers avant d'être retiré du match au profit de Brian Boucher. Ce dernier a repoussé neuf des dix tirs dirigés vers lui.

Les Maple Leafs avaient pourtant bien mal débuté le match, accordant un but à Simmonds qui s'est emparé d'un retour de lancer de Luke Schenn avec seulement 38 secondes de jouées.

Quote of the Day

I feel that responsibility, I've felt it for the last two years. We core guys get a lot of minutes, we get a lot of opportunity out there. Our teammates, the organization and fans look to us to be the guys to put the puck in the net and to create momentum out there.

— Jordan Eberle on taking his game and the Edmonton Oilers to the next level