Welcome |Account|Sign Out 
NEW! SIGN IN WITH YOUR SOCIAL PROFILE
OR
Username or EmailPassword
 
SHARE
Round 2
Round 3
Stanley Cup Final

Le match contre les Leafs n'aurait jamais dû dégénérer autant, selon Pacioretty

Monday, 02.11.2013 / 1:26 PM / Nouvelles

The Canadian Press

BROSSARD, Qc - Mikhail Grabovski a mordu Max Pacioretty assez fort pour lui fendre la peau, et l'attaquant du Canadien a dû se faire administrer une injection de tétanos par mesure de précaution. Mais pour le no 67, c'est là que s'arrête l'incident.

«Il faut se concentrer sur notre équipe en ce moment, on n'a aucun contrôle sur ce qui se passe à l'extérieur de ce vestiaire», a déclaré Pacioretty, lundi, lorsqu'on l'a invité à commenter pour la première fois l'incident de samedi au cours duquel le joueur des Maple Leafs de Toronto l'a mordu au poignet.

Pacioretty a refusé de s'avancer, après l'entraînement à Brossard, sur la sanction que mériterait à ses yeux le Bélarusse de 29 ans pour son geste. Il faut dire que la LNH n'avait pas encore fait connaître sa décision dans ce dossier, alors que le Canadien s'est entraîné tôt lundi afin de prendre un avion en direction de Tampa en début d'après-midi.

«Il y avait une mêlée générale, tout le monde s'en prenait à quelqu'un et j'étais sous le choc plus qu'autre chose quand c'est arrivé, a affirmé Pacioretty en décrivant l'incident. Ça ne me fait plus mal, et c'est vrai que j'ai mis mon bras autour de son visage, mais ça ne justifie pas le fait qu'on morde quelqu'un.

«Mais c'est arrivé et c'est ça qui est ça.»

Dans le même match, Colton Orr a visé le genou de Tomas Plekanec en zone centrale, et l'attaquant tchèque a évité le choc de justesse. Orr n'a pas eu à s'expliquer devant le comité de discipline de la LNH. De leur côté, les Leafs ont accusé Brandon Prust d'avoir allumé le feu. Mais Pacioretty n'a pas voulu commencer à quantifier la gravité d'un geste par rapport à l'autre.

«Tous les gestes du genre sont stupides, a souligné Pacioretty. Il n'y avait pas de raison que le match dégénère de cette façon. Les émotions étaient à fleur de peau, des joueurs étaient en colère contre des adversaires, en colère aussi contre les arbitres... Je le dis souvent, le hockey est un jeu d'émotions.»

L'incident entre Grabovski et Pacioretty est survenu à 11:30 de la troisième période du match de samedi, remporté 6-0 par les Leafs. Grabovski a écopé d'une pénalité mineure et d'une inconduite de 10 minutes, tandis que Pacioretty s'est vu décerner une inconduite de 10 minutes.

It's hard to walk into that locker room and look those guys in the eye when they've played -- clearly, that was our best game we've played in the series -- and I thought we deserved a better fate tonight.

— Tampa Bay Lightning coach Jon Cooper on his team's 3-2 loss to the Canadiens in Game 3 on Sunday