Sign in with your NHL account:
  • Submit
  • Or
  • Sign in with Google
 
SHARE

McPhee discute des problèmes des Capitals: «Nous ne chambarderons rien»

Friday, 02.08.2013 / 4:36 PM / Nouvelles

The Canadian Press

Share with your Friends


McPhee discute des problèmes des Capitals: «Nous ne chambarderons rien»

ARLINGTON, États-Unis - Les Capitals de Washington, qui croupissent en queue de peloton dans la LNH, ont distribué les votes de confiance vendredi, moins de trois semaines après le début de cette saison écourtée qui s'est jusqu'ici révélée être catastrophique pour eux.

Le directeur général George McPhee a rencontré les membres des médias pendant environ 20 minutes au complexe d'entraînement de l'équipe et a cité les pénalités et la piètre tenue des gardiens de but pour expliquer les mauvaises performances des Capitals, qui ont perdu neuf de leurs 11 premières rencontres.

McPhee a cependant lancé des fleurs à son nouvel entraîneur-chef Adam Oates ainsi qu'à son joueur étoile Alexander Ovechkin, même si le double récipiendaire du titre de joueur par excellence de la LNH n'a toujours pas marqué à cinq-contre-cinq cette saison.

«Nous sommes déçus de la façon dont les choses ont commencé. Ce n'est pas terminé. Il n'y a rien qu'une série de victoires ne puisse arranger», a déclaré McPhee. «Mais nous devrons prendre de bonnes décisions. Nous ne bougerons pas afin de trouver une solution à court terme. Nous ne chambarderons rien. Nous aimons les éléments qui sont en place.»

Les Capitals se sont inclinés 5-2 devant les Penguins de Pittsburgh jeudi et n'ont toujours pas marqué quatre buts dans un match cette saison. Ils ont aussi alloué un sommet de 15 buts en supériorité numérique.

«Nous jouons bien et puis, soudainement, nous écopons de pénalités, qui viennent à la chaîne», a expliqué McPhee. «Peu importe le système, peu importe l'entraîneur, aucune équipe ne peut survivre à ça.»

McPhee a indiqué que la majorité des pénalités étaient attribuables à «l'indiscipline» et à «l'égoïsme» de certains individus et qu'elles étaient causées par «un manque de concentration». Il n'a cependant pas lié ces ennuis à un manque de leadership d'Oates, un entraîneur recrue dans la LNH qui n'a bénéficié que d'un camp d'entraînement écourté pour préparer ses hommes.

D'autre part, les Capitals semblaient solides devant leur cage, surtout en raison de la présence des deux jeunes gardiens prometteurs Braden Holtby et Michal Neuvirth, qui avaient admis vouloir se battre pour obtenir du temps de glace. Le problème, c'est qu'ils déçoivent tous les deux.

«Ces gardiens connaissent des ennuis», a reconnu McPhee. «Mais ils peuvent offrir de meilleures performances, et ils le savent. Et il est temps qu'ils se mettent à jouer.»

Quote of the Day

I had one really not-good game. I came back to the hotel and he [his father] was on Skype. My mother called first and said, 'Your father wants to talk to you.' So he moved my mother away, and he yelled at me for like 30 seconds. I understood him, and then he said, 'I'm done.' And he was gone. The next game I got my first shutout.

— Anton Khudobin recalls a fond memory, explains why he was so sharp in the Hurricanes' 3-0 win against the Capitals on Friday
2015 Coors Light NHL Stadium Series GigaPixel