Sign in with your NHL account:
  • Submit
  • Or
  • Sign in with Google
 
SHARE

Les Blue Jackets l'emportent 4-2 face aux Red Wings mais perdent Wisniewski

Saturday, 02.02.2013 / 10:26 PM / Nouvelles

The Canadian Press

Share with your Friends


Les Blue Jackets l'emportent 4-2 face aux Red Wings mais perdent Wisniewski

COLUMBUS, États-Unis - Artem Anisimov a inscrit deux buts en deuxième période et Steve Mason a réalisé 32 arrêts pour mener les Blue Jackets de Columbus à une victoire de 4-2 face aux Red Wings de Detroit, samedi.

Mark Letestu a ajouté un but en désavantage numérique et James Wisniewski a marqué l'autre filet des siens avant de quitter le match après être entré solidement en collision avec la bande. Fedor Tyutin a récolté deux mentions d'assistance.

Wisniewski pourchassait la rondelle quand Justin Abdelkader a bousculé Nick Foligno qui est ensuite entré en contact avec lui. L'ancien joueur du Canadien de Montréal a chuté lourdement contre la rampe.

Ce dernier est demeuré étendu sur la glace pendant quelques minutes avant que le personnel médical ne lui vienne en aide. Il a eu besoin de l'aide de deux de ses coéquipiers pour sortir de la patinoire.

Après la rencontre, l'entraîneur des Blue Jackets, Todd Richards, a indiqué que le défenseur souffrait d'une commotion cérébrale et qu'il ressentait également de la douleur au dos et aux jambes.

Mason, qui a récolté sa première victoire de la saison, a accordé un but hâtif à Johan Franzen, mais il s'est ressaisi par la suite. Damien Brunner a touché la cible pour la quatrième fois de la saison dans les dernières secondes du match.

Anisimov a été acquis des Rangers au mois de juillet dernier dans l'échange qui a envoyé le capitaine Rick Nash à New York. Les Blue Jackets avaient aussi cédé un défenseur recrue et un choix conditionnel de troisième ronde en retour d'Anisimov, de Brandon Dubinsky, de Tim Erixon et d'un choix de première ronde.

Anisimov mène l'attaque des Blue Jackets avec quatre buts.

Quote of the Day

I had one really not-good game. I came back to the hotel and he [his father] was on Skype. My mother called first and said, 'Your father wants to talk to you.' So he moved my mother away, and he yelled at me for like 30 seconds. I understood him, and then he said, 'I'm done.' And he was gone. The next game I got my first shutout.

— Anton Khudobin recalls a fond memory, explains why he was so sharp in the Hurricanes' 3-0 win against the Capitals on Friday
2015 Coors Light NHL Stadium Series GigaPixel