Welcome |Account|Sign Out 
NEW! SIGN IN WITH YOUR SOCIAL PROFILE
OR
Username or EmailPassword
 
SHARE
Round 2
Round 3
Stanley Cup Final

Les Islanders battent le Lightning 4-3 lors du 1000e match de Lecavalier

Monday, 01.21.2013 / 5:06 PM / Nouvelles

The Canadian Press

UNIONDALE, États-Unis - David Ullstrom a marqué tôt en troisième période et les Islanders de New York ont résisté à la tentative de remontée du Lightning de Tampa Bay pour l'emporter 4-3, lundi, lors du 1000e match en carrière de Vincent Lecavalier.

«Nous avons commis quelques erreurs. Nous en avons peut-être un peu trop donné en deuxième période. C'est ce qui a fait la différence, a déclaré Lecavalier. Les Islanders ont connu un bon match. Ils ont bien bougé la rondelle. Ils ont vraiment bien joué.»

L'entraîneur-chef des Islanders Jack Capuano était de retour à son poste derrière le banc et a guidé les siens vers leur première victoire de la campagne. Il avait dû s'absenter samedi lors du premier match des Islanders afin de se faire retirer une pierre au rein.

«Je ne vais pas vous mentir. Je me suis senti un peu déshydraté par moments derrière le banc aujourd'hui (lundi), mais j'étais très content d'être là», a mentionné Capuano.

Michael Grabner, Matt Martin et Kyle Okposo ont marqué en l'espace de 12 minutes en deuxième période pour offrir aux Islanders une avance de 3-0. Ullstrom a donné aux siens un coussin de 4-0 après seulement 91 secondes de jeu en troisième.

«C'était un très bel effort d'équipe, a ajouté Capuano. Il faut donner le crédit à nos joueurs.»

Martin St-Louis, Benoit Pouliot et Steven Stamkos ont fait bouger les cordages en l'espace de cinq minutes et demie pour le Lightning, qui s'est alors approché à un but des Islanders avec 12 minutes à jouer. La troupe de Guy Boucher a cependant été incapable de compléter la remontée.

I didn't think it would actually work, but it ended up working, so I'm thanking my lucky stars tonight.

— Columbus forward Nick Foligno on scoring the overtime goal after telling the Blue Jackets in the locker room that he would win the game