We have updated our Terms of Service and Privacy Policy. By continuing to use the NHL’s online services, you agree to these updated documents and to the arbitration of disputes.
Sign in with your NHL account:
  • Submit
  • Or
  • Sign in with Google
 
SHARE

Jarome Iginla de retour sur patins après avoir raté le début du camp des Flames

Wednesday, 01.16.2013 / 6:46 PM / Nouvelles

The Canadian Press

Share with your Friends


Jarome Iginla de retour sur patins après avoir raté le début du camp des Flames

CALGARY - Jarome Iginla s'est entraîné avec ses coéquipiers mercredi pour la première fois depuis le début du camp d'entraînement des Flames de Calgary, et croit qu'il sera en mesure de prendre part au match d'ouverture de la saison, dimanche, face aux Sharks de San Jose.

Iginla avait raté les trois premiers jours du camp en raison d'une blessure à l'aine.

Les Flames ont foulé la glace pendant deux heures mercredi, devant environ 400 amateurs au Scotiabank Saddledome de Calgary.

Iginla formait un trio avec Alex Tanguay, qui a été muté au centre, et Curtis Glencross.

Le capitaine deviendra joueur autonome sans compensation au terme de la présente saison écourtée. Il en est à la dernière de ses cinq années de contrat, qui lui a rapporté 7 millions $ par saison.

Iginla fait partie de l'organisation des Flames depuis sa saison recrue en 1996-97. Il a disputé 1188 matchs en carrière et inscrit 20 buts ou plus par année lors de 14 de ses 15 saisons à Calgary.

L'ailier de 35 ans avait également dû quitter la glace lors du premier jour du camp d'entraînement de la campagne 2011-12 en raison de spasmes au dos, et avait recommencé à patiner 11 jours plus tard.

Quote of the Day

I downplayed the first one because I thought it's just a hockey game. We just want to win the game; it's against our rival and we want the two points. I downplayed it, but now having gone through the first one I look back and say, 'Geez, that was really cool.' I think as I've grown a bit older I've got a lot more appreciation for what we're allowed to do every day.

— Capitals forward Brooks Laich on the 2015 NHL Bridgestone Winter Classic, the second one of his career after 2011 in Pittsburgh