We have updated our Terms of Service and Privacy Policy. By continuing to use the NHL’s online services, you agree to these updated documents and to the arbitration of disputes.
Welcome |Account|Sign Out 
NEW! SIGN IN WITH YOUR SOCIAL PROFILE
OR
Username or EmailPassword
 
SHARE

Tomas Plekanec espère que sa blessure et ses déboires sont choses du passé

Wednesday, 01.16.2013 / 10:46 AM / Nouvelles

The Canadian Press

Share with your Friends


Tomas Plekanec espère que sa blessure et ses déboires sont choses du passé

BROSSARD, Qc - Tomas Plekanec espère que sa blessure aux côtes est maintenant chose du passé... Et les déboires de la saison 2011-2012 aussi.

«La saison dernière, au fond, a été un très bel apprentissage... Mais c'en est un que je ne veux plus revivre», a lancé le vétéran attaquant tchèque, mercredi, après avoir participé à son premier entraînement régulier du camp du Canadien depuis qu'il est de retour au Québec.

Outre le fait qu'il a pu s'entraîner en fournissant un plein effort, Plekanec a été revigoré par le fait qu'il s'est tout de suite retrouvé au sein d'un trio de premier plan sur la glace principale du Complexe sportif Bell, à Brossard. C'est ainsi qu'il a pivoté une unité complétée par Brian Gionta et la recrue Alex Galchenyuk, que patrouillait Lars Eller jusqu'ici. Ce dernier s'est retrouvé entre Travis Moen et Rene Bourque.

Ce qui laisse entrevoir de belles choses pour les amateurs du Tricolore, qui pourraient voir Plekanec piloter à nouveau un trio productif comme il l'a fait à sa meilleure saison, en 2009-2010, quand il a récolté 25 buts et 45 aides en 82 matchs.

Michel Therrien a reconnu que Plekanec a eu une saison difficile l'hiver dernier, lui qui a alors présenté un différentiel de moins-15, le pire de sa carrière. Mais c'était à l'image de l'équipe dans son ensemble, a estimé le pilote, et il n'en demeure pas moins un joueur important du club à ses yeux.

«C'est un joueur de talent, qui est très intelligent sur la patinoire, a dit l'entraîneur du CH de l'attaquant qui s'est blessé pendant le lock-out, en faisant un faux mouvement lors d'un match du club de Kladno, en République tchèque. Il accomplit beaucoup de bonnes choses. Il est capable de bien jouer dans les deux sens de la patinoire, de jouer contre le meilleur trio adverse, de jouer tant sur le jeu de puissance qu'en désavantage numérique. Pour jouer comme ça, ça prend beaucoup d'intelligence et un joueur comme lui, c'est certain qu'il en a.»

Therrien n'a pas voulu promettre que le trio Plekanec-Gionta-Galchenyuk restera intact en vue du premier match de la saison régulière, samedi contre les Maple Leafs de Toronto, mais il a laissé entendre qu'il prévoit exploiter la complicité entre l'attaquant tchèque et le capitaine du CH pendant quelque temps.

«Le fait d'avoir un Brian Gionta en santé va aider un gars comme Plekanec, et Plekanec va aider un gars comme Gionta aussi», a affirmé l'entraîneur après avoir noté que le no 14 du CH avait été victime d'un «manque de stabilité» au sein de son trio, l'hiver dernier, notamment en raison de blessures.

Reste que pour l'instant, tout le monde va y aller une étape à la fois, y compris Plekanec lui-même.

«Je vais voir comment mon corps va réagir au lever (jeudi matin) après l'effort que j'ai donné pendant l'entraînement (de mercredi), et ensuite on verra», a dit le vétéran hockeyeur de l'éventualité qu'il participe au match intra-équipe devant public, jeudi soir au Centre Bell, et au match d'ouverture locale de samedi.

«On verra si c'est pareil ou si je me sens mieux, et nous prendrons une décision par la suite», a souligné Plekanec, qui n'a pas voulu statuer pour le moment sur sa capacité de jouer en véritable situation de match.

«J'ai pu m'entraîner à 100 pour cent au niveau de l'effort, ce qui est bon signe, mais c'est différent en situation de match alors qu'il peut y avoir des contacts inattendus», a-t-il souligné.

Therrien a dit s'attendre à ce que Plekanec soit en mesure de participer au match intra-équipe de jeudi.

«Quand j'ai appris la nouvelle (mercredi) matin qu'il était prêt, j'étais très heureux et les joueurs aussi étaient excités, a raconté l'entraîneur. C'est important qu'il soit en mesure de participer à quelques entraînements avant qu'on commence la saison, même s'il n'est pas trop dépaysé puisqu'il a participé à toutes les réunions qu'on a faites pour enseigner notre système.»

Quote of the Day

I'm hoping Bob [Murray] didn't go out and get Dany Heatley just to get someone. I'm sure he's excited and motivated.

— Anaheim Ducks coach Bruce Boudreau on general manager Bob Murray's decision to sign Dany Heatley