Sign in with your NHL account:
  • Submit
  • Or
  • Sign in with Google
 
SHARE

Desharnais a adoré Fribourg, mais un peu moins le style de jeu en Suisse

Wednesday, 01.09.2013 / 4:06 PM / Nouvelles

The Canadian Press

Share with your Friends


Desharnais a adoré Fribourg, mais un peu moins le style de jeu en Suisse

BROSSARD, Qc - David Desharnais est revenu enchanté de son séjour à Fribourg. L'expérience a été dépaysante sur tous les plans, et le joueur de centre du Canadien admet avoir eu de la difficulté à s'adapter au style de jeu qu'on pratique en Suisse.

«C'est très différent», répétait-il, mercredi, à son retour dans l'entourage du Tricolore, à Brossard. Une façon polie de dire qu'il a moins apprécié.

Sur la glace du Complexe sportif Bell, Desharnais était visiblement heureux de renouer avec ses compagnons de trio, Erik Cole et Max Pacioretty — la seule unité à l'attaque assurée d'amorcer la saison écourtée ensemble.

«J'ai adoré Fribourg et la Suisse. Le temps est clément et les gens se promènent en bottes de ski. Les amateurs de hockey sont des fanatiques. Il règne une atmosphère carnavalesque dans l'aréna durant les matchs.

«Sur la glace, je commençais à trouver mon rythme, a-t-il mentionné. La forme y était presque, ça allait à mon goût. Mais à mon premier match, j'étais totalement perdu!»

Sur les grandes surfaces de jeu européennes, on met davantage l'accent sur la possession de la rondelle et les relances, au lieu de foncer vers l'avant et d'exercer de l'échec-avant soutenu.

Desharnais n'estime pas que les 16 matchs qu'il a joués là-bas (se forgeant une fiche de quatre buts et de 12 passes) lui confère un avantage marqué par rapport aux joueurs qui sont demeurés inactifs pendant le lock-out de la LNH.

«Peut-être un léger avantage en début de saison, a-t-il avoué, mais tout le monde va vite se retrouver sur le même pied, après quelques matchs.

«Les gars qui sont restés ici ne partent quand même pas à zéro. Ils ont patiné à tous les jours ou presque.»

Les joueurs du Canadien ont officiellement réintégré leurs pénates au Complexe sportif Bell, en vue de l'ouverture du camp d'entraînement.

Outre Desharnais, le défenseur suisse Yannick Weber et l'attaquant danois Lars Eller sont de retour d'outre-mer.

Le gardien Carey Price et le Tchèque Tomas Plekanec sont attendus, jeudi.

Mercredi, 12 joueurs du CH se sont entraînés sous la supervision d'un préparateur physique, en plus des intrus Kristopher Letang (Penguins), Roman Hamrlik (Capitals) et Mathieu Darche (orphelin d'équipe).

L'entraîneur Michel Therrien est venu faire un brin de jasette avec quelques-uns d'entre eux, avant le début.

Weber est de retour fort d'un bagage de 31 matchs au sein de l'équipe de Genève-Servette. Le défenseur a réussi cinq buts et il a amassé 16 passes.

«Ç'a été une expérience positive de jouer dans mon pays et de vivre chez mes parents, a-t-il relevé. J'ai obtenu beaucoup de temps d'utilisation et je reviens très confiant.»

Weber s'est dit prêt à faire bonne impression auprès des nouveaux dirigeants. D'autant plus qu'il pourrait être appelé à jouer un rôle plus important advenant que les négociations contractuelles avec P.K. Subban traînent en longueur.

L'ailier Rene Bourque en est un autre qui veut impressionner la nouvelle direction. Bourque a été tout sauf convaincant (cinq buts en 38 matchs) à la suite de son acquisition des Flames de Calgary, dans l'échange de Michael Cammalleri.

Bourque a vécu le lock-out très différemment de ses pairs à la suite de l'opération à l'abdomen qu'il a subie en août, avant le déclenchement du conflit. Il a donc touché son plein salaire, jusqu'à son rétablissement dernièrement.

«La blessure m'incommodait par moments, la saison dernière, a-t-il confié, après avoir patiné avec le groupe pour la première fois. Je suis heureux d'avoir été opéré et je n'ai pas ménagé les efforts au cours des derniers mois afin de récupérer complètement.»

Quote of the Day

I might have blacked out. I was pretty pumped.

— New Jersey Devils rookie goalie Keith Kinkaid on his first NHL win Friday against the Tampa Bay Lightning
2015 Coors Light NHL Stadium Series