Welcome |Account|Sign Out 
NEW! SIGN IN WITH YOUR SOCIAL PROFILE
OR
Username or EmailPassword
 
2014 NHL Draft
SHARE

Une course contre la montre se prépare pour les joueurs autonomes de la LNH

Monday, 01.07.2013 / 9:56 PM / Nouvelles

The Canadian Press

Share with your Friends


Une course contre la montre se prépare pour les joueurs autonomes de la LNH

VANCOUVER - L'attente sera bientôt terminée pour Jim Vandermeer, ainsi que pour tous les autres joueurs de la LNH qui sont encore libres.

Maintenant que le lock-out dans la Ligue nationale a été réglé, Vandermeer et d'autres joueurs autonomes sans compensation verront leur avenir être décidé une fois que la nouvelle convention collective sera ratifiée par les joueurs et les propriétaires. Depuis que le lock-out a commencé le 15 septembre, et même avant, lui et ses homologues se retrouvent dans une situation nébuleuse.

«Les gars ont de 30 à 35 ans, plusieurs d'entre eux sont des défenseurs et ils ont tous été forcés d'attendre avant de voir comment ça se passerait, a noté Vandermeer, un Albertain de 32 ans qui a fait ses débuts dans la LNH en 2002-03. Ils ont parlé à des équipes avant le lock-out, et en gros ils ont eu la même réponse que moi.

«Ce serait bien si les équipes pouvaient donner une réponse, dire si elles ont vraiment de l'intérêt. Mais ça dépend évidemment de l'espace qui leur reste au point de vue du plafond salarial...»

La fin du lock-out pourrait signifier la fin de la carrière de plusieurs joueurs.

Bien qu'une partie de l'attention sera tournée sur les joueurs autonomes avec compensation tels que P.K. Subban, du Canadien de Montréal, et Jamie Benn, des Stars de Dallas, d'ici le début de la saison, c'est davantage du côté des vétérans qui sont autonomes sans compensation qu'on risque d'assister à une course frénétique contre la montre.

Les équipes devront décider rapidement si elles veulent combler un poste ou deux en rappelant des joueurs de leur propre organisation, ou en embauchant des vétérans de l'extérieur.

Selon le directeur général des Canucks de Vancouver Mike Gillis, les clubs mettront davantage l'emphase sur les joueurs d'expérience en vue d'une saison écourtée comme celle qui s'en vient.

«Nous n'aurons pas le luxe d'une saison complète pour faire des expériences, a noté Gillis, dont l'équipe a besoin d'un autre défenseur. Nous avions l'intention de greffer un certain nombre de joueurs à l'équipe. Maintenant, je ne suis pas certain comment cela fonctionnera avec un calendrier plus court.

«Évidemment, avec un calendrier de 48 matchs, tu n'as pas de marge de manoeuvre, il faut y aller avec des joueurs qui sont prêts à contribuer immédiatement aux succès du club. Cela va changer la dynamique — pas seulement pour nous, mais pour toutes les équipes.»

Parmi les autres vétérans libres qui n'ont pas encore de contrat, on retrouve le joueur de centre de 38 ans Jason Arnott, qui a remporté la Coupe Stanley avec les Devils du New Jersey en 2000, l'ailier de 39 ans Brian Rolston et le gardien de 32 ans Dan Ellis. Il y a aussi le défenseur Mike Commodore, qui a signé en novembre un contrat des ligues mineures avec les Bulldogs de Hamilton, le club-école du Canadien, dans l'espoir de rester dans la mire des directeurs généraux des clubs de la LNH.

L'agent J.P. Barry s'attend à une semaine de négociations fort occupée. Il soupçonne que certaines ententes ont été quasi conclues, lundi, alors qu'on a permis la reprise des discussions. Mais les signatures officielles ne seront pas annoncées avant que la nouvelle convention collective soit ratifiée.

«(L'Association des joueurs) nous a conseillé d'amorcer au moins les discussions, a indiqué Barry. Une fois que nous connaîtrons les règles exactes, je crois que vous allez voir des contrats être annoncés publiquement tout de suite après la ratification.»

Quote of the Day

With this being the last year [at the Coliseum], we'd love to try to get back to the dance like we did against Pittsburgh and prove ourselves and go even further. It's an important year.

— New York Islanders coach Jack Capuano