Sign in with your NHL account:
  • Submit
  • Or
  • Sign in with Google
 
SHARE

Geoff Molson s'évertue à remercier les partisans du Canadian pour leur patience

Monday, 01.07.2013 / 4:16 PM / Nouvelles

The Canadian Press

Share with your Friends


Geoff Molson s'évertue à remercier les partisans du Canadian pour leur patience

BROSSARD, Qc - Les dirigeants du Canadien sont à ce point enthousiastes de la reprise des activités dans la LNH qu'ils ont déjà mis le lock-out derrière eux et qu'ils ne s'avancent pas quant à savoir comment ils envisagent de régler quelques dossiers épineux, avant l'ouverture de la saison.

Le président et copropriétaire de l'équipe, Geoff Molson, s'est dit satisfait de l'entente de principe qui est intervenue entre la LNH et le syndicat des joueurs et qu'il a hâte que la saison se mette en branle.

«Aujourd'hui, nous sommes tellement contents que la saison va commencer qu'il est difficile de regarder en arrière, a-t-il déclaré, lundi, à l'occasion d'une conférence de presse au Complexe sportif Bell de Brossard. Nous allons tout faire pour essayer d'oublier les quatre derniers mois qui ont été très difficiles pour tout le monde.»

Molson s'est surtout évertué à remercier les partisans pour leur patience pendant le conflit qui les a privés de hockey. Il a assuré que l'organisation leur témoignerait son appréciation de façon concrète à quelques occasions au cours de la saison écourtée.

Quand on lui a fait remarquer que les propriétaires des Penguins de Pittsburgh avaient présenté des excuses à leurs partisans, Molson a emboîté le pas.

«J'offre également des excuses de la part de toute l'organisation. Nos partisans ne méritaient pas d'être privés de hockey pendant quatre mois.»

Il s'est ouvert quelque peu quand on lui a demandé quelle évaluation il fait du travail du commissaire Gary Bettman.

«M. Bettman représentait les intérêts des 30 équipes et il a fait le meilleur travail qu'il pouvait faire afin de représenter les intérêts des 30 équipes, a-t-il affirmé. Chacune des équipes avait des priorités différentes et ce n'était pas facile de toutes les contenter. Au final chacune l'est, à différents degrés.»

Interrogé quant à son propre taux de satisfaction, il a répondu: «Je suis satisfait parce que nous jouons au hockey.»

Le directeur général Marc Bergevin a été aussi peu loquace que son supérieur quand on l'a questionné au sujet des négociations contractuelles à venir avec le défenseur P.K. Subban ou du statut précaire de Scott Gomez.

Molson et Bergevin ont expliqué qu'ils n'avaient reçu copie du nouveau contrat de travail que peu de temps avant de se présenter devant les médias.

«C'est difficile de répondre aux questions sans connaître les paramètres de la nouvelle convention collective, a mentionné Bergevin. L'objectif demeure de mettre P.K. sous contrat avant le début du camp d'entraînement.»

Pour ce qui est de Gomez, le directeur général recrue a répondu qu'il fait partie de l'équipe et qu'il va se présenter au camp.

«La saison dernière, l'équipe a terminé au dernier rang de l'association et en 28e position dans la ligue, a-t-il souligné. Je ne pointe aucun joueur du doigt. Il y a beaucoup de choses qui n'ont pas fonctionné. Beaucoup de joueurs ont des choses à prouver.»

Quote of the Day

[He's] real confident with the puck now, getting it off his stick quick and no second-guessing. We need that. He's such a good guy in the room. He works so hard. That's the big thing. For not a big man, he just fights for every puck and when he scores, the guys appreciate that even more.

— Winnipeg Jets coach Paul Maurice on Mathieu Perreault, who scored two goals in win against Chicago Blackhawks on Tuesday