Welcome |Account|Sign Out 
NEW! SIGN IN WITH YOUR SOCIAL PROFILE
OR
Username or EmailPassword
 
2014 NHL Draft
SHARE

Les joueurs de la LNH piaffent d'impatience que la saison se mette en branle

Monday, 01.07.2013 / 2:26 PM / Nouvelles

The Canadian Press

Share with your Friends


Les joueurs de la LNH piaffent d'impatience que la saison se mette en branle

CANDIAC, Qc - Les joueurs de la LNH qui patinent à Candiac, sur la rive-sud de Montréal, depuis le début du lock-out ont affiché plus d'entrain qu'à l'accoutumée au lendemain du dénouement positif du lock-out. Leur calvaire est terminé et ils piaffent d'impatience que la saison de hockey se mette en branle.

«Douloureux» a répondu l'attaquant Max Pacioretty du Canadien, quand on lui a demandé de résumer en un mot ce qu'ont représenté pour lui les 113 jours du conflit, qui a pris fin aux aurores dimanche, à New York.

Ce quatrième arrêt de travail au cours des deux dernières décennies dans la LNH a de nouveau mis à rude épreuve la loyauté des amateurs de hockey. Plusieurs d'entre eux en garderont un goût amer.

Mais comme l'a souligné le défenseur Josh Gorges du Canadien, on n'a pas tout perdu puisqu'une partie de la saison a été sauvée.

«Quarante-huit ou 50 matchs, c'est mieux que pas de match du tout», a lancé Gorges, après avoir pris part à une séance de jeu simulé en compagnie de coéquipiers et de joueurs d'autres équipes.

À l'instar de ses coéquipiers, le capitaine du CH Brian Gionta a dit vouloir tourner la page d'un autre triste chapitre de la LNH au plus tôt, en regardant vers l'avant. On souhaite que les partisans fassent de même.

Ce n'est pas le moment de s'apitoyer sur son sort car la saison va s'amorcer dans une douzaine de jours seulement.

«Ce sera un sprint du début à la fin, a commenté Gionta. Aucune équipe ne sera avantagée parce que toutes seront dans le même bateau. Ce sera important de connaître un bon départ et d'éviter les mauvaises séquences.»

Le capitaine s'est dit confiant que le Canadien se ressaisisse, après avoir terminé au dernier rang de l'Association de l'Est, la saison dernière.

«Les nouveaux dirigeants ont comblé une lacune en ajoutant du cran au groupe. En ce sens, les acquisitions des Brandon Prust, Francis Bouillon et Colby Armstrong s'avéreront précieuses.»

Le nouveau venu Prust, anciennement des Rangers de New York, a très hâte de porter les couleurs de sa nouvelle équipe pour la première fois.

«J'ai passé le lock-out à Montréal, a dit Prust qui fréquente une Québécoise. Ça m'a permis de faire la connaissance de plusieurs coéquipiers. Le dépaysement sera moins important.»

Gionta a avancé que l'équipe possède des atouts à l'attaque et que, n'eût été des blessures la saison dernière, le Canadien aurait fait beaucoup mieux.

L'Américain lui-même a vu sa saison prendre fin abruptement le 10 janvier 2012 en raison d'une blessure à un bras. Un an plus tard, l'ailier droit qui fêtera son 34e anniversaire de naissance le 18 janvier se dit plus prêt que jamais à reprendre le collier.

Interrogé au sujet des négociations contractuelles avec P.-K. Subban qui s'annoncent laborieuses, Gionta a simplement concédé que Subban est un rouage important de l'équipe, mais qu'il n'est pas irremplaçable.

«C'est une négociation qui se passe entre l'équipe et lui. Il doit faire ce qui est le mieux pour lui.»

Quote of the Day

I think I'm lucky to be here and you definitely don't take very many things for granted, if you take anything for granted. I definitely put my family and my wife and my close family in perspective, that they're the most important thing in the world. I want to do whatever I can to play hockey, but like I said, under the right circumstances.

— Stars forward Rich Peverley to "The Musers" radio show on The Ticket 1310 AM in Dallas