Welcome |Account|Sign Out 
NEW! SIGN IN WITH YOUR SOCIAL PROFILE
OR
Username or EmailPassword
 
2014 NHL Draft
SHARE

Le défenseur du CH Josh Gorges organise un match de hockey à l'extérieur

Wednesday, 12.26.2012 / 5:46 PM / Nouvelles

The Canadian Press

Share with your Friends


Le défenseur du CH Josh Gorges organise un match de hockey à l'extérieur

MONTRÉAL - Avec le lock-out de la LNH dans son quatrième mois le défenseur Josh Gorges, du CH, est allé du côté de Twitter pour organiser son prochain match de hockey.

L'athlète de 28 ans a invité ceux qui le suivent sur ce réseau social à se joindre à lui sur une patinoire de Montréal, dans l'après-midi du Boxing Day, et les amateurs ont été nombreux à répondre à l'appel.

La scène était semblable à ce qu'on voit dans tant de parcs en hiver, à l'exception de la quantité de joueurs. Des douzaines d'entre eux, d'âges et de niveaux très différents, se sont rendus à une patinoire de Verdun pour avoir la chance de côtoyer un joueur de la LNH.

«Je n'avais pas joué à l'extérieur depuis longtemps, mais je me suis dit que nous avons le temps et je n'avais pas mieux à faire, a dit Gorges. Je voulais juste patiner dehors et j'ai mis ça sur Twitter, et quand j'ai vu combien de personnes voulaient savoir où, je me suis dit, pourquoi ne pas décider d'un endroit et d'une heure pour jouer.»

Quelques heures avant le match, Gorges plaisantait sur Twitter qu'il serait peut-être plus lent que d'habitude à cause d'un lourd repas de Noël.

«Je l'aime beaucoup comme joueur, a dit Jason Joly, un garçon de neuf ans avec un chandail du Canadien. J'ai vraiment hâte de jouer avec lui.»

Dans un contexte où le lock-out a dépassé 100 jours, les amateurs ont saluté le geste de Gorges.

«J'ai beaucoup de respect pour son initiative, a dit David Stein, 19 ans, qui a participé au match lui aussi. Je sais que les partisans lui tiennent à coeur. C'est un peu réaliser un rêve que de jouer avec l'un de mes joueurs préférés du Canadien. C'est une journée vraiment spéciale.»

Quote of the Day

We want to make sure that whoever makes our team really makes our team by earning it and not putting them in situations where they get preference because of their status as a first-round pick or whatever it might be. That's not going to happen. Everybody has to earn their way on our team.

— Columbus Blue Jackets general manager Jarmo Kekalainen on the team's prospects at development camp