Welcome |Account|Sign Out 
NEW! SIGN IN WITH YOUR SOCIAL PROFILE
OR
Username or EmailPassword
 
2014 NHL Draft
SHARE

Geoff Molson reste positif et espère un dénouement rapide du lock-out

Thursday, 11.22.2012 / 2:16 PM / Nouvelles

The Canadian Press

Share with your Friends


Geoff Molson reste positif et espère un dénouement rapide du lock-out

MONTRÉAL - Geoff Molson admet qu'il ne fait pas partie de la garde rapprochée du commissaire de la LNH, Gary Bettman, dans les négociations au sujet du renouvellement de la convention collective. Affirmant toutefois être en communication sur une base quotidienne avec Bettman ou son bras droit Bill Daly, le propriétaire du Canadien demeure positif, en espérant au plus tôt un dénouement heureux du conflit.

Partout où il va à Montréal, Molson se fait invariablement demander par les amateurs en manque de hockey à quel moment on va recommencer à jouer au hockey.

Jeudi, à l'occasion de la collecte de sang annuelle du Tricolore au Centre Bell, il a dû user de la même patience avec les donneurs qu'en présence des journalistes.

«Comme tout le monde, je souhaite que le lock-out prenne fin le plus rapidement possible», a-t-il réitéré.

Devant les journalistes, Molson a évité toute déclaration incendiaire qui aurait pu lui valoir une réprimande.

«Je ne suis pas impliqué dans les négociations, mais je suis en contact avec Gary ou Bill Daly à tous les jours, a-t-il avoué. Je suis bien informé. C'est ma façon de rester proche (des négos).»

Il a assuré que la solidarité ne s'est pas effritée au sein du groupe de propriétaires, même s'il a admis que les pertes financières encourues par le CH au cours du conflit «ne sont pas l'idéal».

Il n'a pas caché être inquiet face à la situation — «moins qu'on joue, plus ça nous inquiète».

Mais il s'accroche à l'espoir parce que les deux parties discutent ensemble — «chaque journée qu'on se parle est une bonne journée, on avance».

L'annulation d'une deuxième saison complète en huit ans ternirait inévitablement l'image du sport. La question lui a été soumise, mais il a refusé d'y répondre.

«Je ne ferai aucun commentaire, a-t-il dit. Ça n'aiderait pas au processus en cours, et je respecte le processus.»

La possibilité que ça se produise lui sourit guère, en tout cas.

«Ce n'est pas quelque chose que je voudrais voir, non», a-t-il avancé, quand on a plus tard évoqué l'annulation de la saison.

Quote of the Day

I came into a team that had 65 points, that was at the bottom of the basement, a team that everybody wrote off as never going to be good. My goal is to go from the very bottom to the very top.

— Forward Brandon Dubinsky on signing a six-year contract extension with the Columbus Blue Jackets