We have updated our Terms of Service and Privacy Policy. By continuing to use the NHL’s online services, you agree to these updated documents and to the arbitration of disputes.
Welcome |Account|Sign Out 
NEW! SIGN IN WITH YOUR SOCIAL PROFILE
OR
Username or EmailPassword
 
SHARE

LNH: la Classique hivernale pourrait être annulée d'ici à vendredi

Monday, 10.29.2012 / 3:26 PM / Nouvelles

The Canadian Press

Share with your Friends


LNH: la Classique hivernale pourrait être annulée d'ici à vendredi

La Classique hivernale est le prochain événement sur le billot.

À moins d'un revirement de situation inattendu cette semaine dans le conflit de la LNH, le match-phare du 1er janvier suivra les 326 autres de la saison régulière déjà rayées au calendrier. L'annulation officielle devrait être faite d'ici à vendredi, selon une source, en vertu d'une clause du contrat entre la LNH et l'Université du Michigan.

L'entente de location du Michigan Stadium, conclue avec l'institution universitaire, comporte une clause «annulation en cas d'arrêt de travail», permettant à la LNH d'annuler le match au plus tard vendredi moyennant une pénalité de 100 000$ — un montant qu'elle a déjà défrayé à titre de dépôt.

Si l'annulation est communiquée le 3 novembre ou après, la ligue aurait aussi à rembourser l'université pour «toutes dépenses raisonnablement faites» en lien avec l'événement.

La Classique hivernale opposant les Maple Leafs de Toronto aux Red Wings de Detroit devait être la plus grande fête du hockey depuis les débuts de l'événement.

Les organisateurs s'attendent d'accueillir une foule record, qui surpasserait celle de 104 173 personnes ayant assisté à un match de hockey universitaire aux États-Unis, à l'Université du Michigan, en 2010.

Plusieurs activités connexes, comme un match de la Ligue américaine, devaient être présentées dans un deuxième site en plein air, au stade Comerica Park de Detroit.

Une source a indiqué que toutes les activités n'auront pas lieu, advenant l'annulation de la Classique hivernale.

En plus des engagements contractuels avec l'Université du Michigan, la LNH doit voir aux commanditaires qui sont laissés pour compte pendant le lock-out. La Classique hivernale est un événement majeur qui nécessite une grande planification.

«Même si le match n'est prévu que le 1er janvier, je sais qu'une décision doit être prise plus tôt que ce que les gens pensent», a affirmé, lundi, le spécialiste en commercialisation du sport, Brian Cooper.

Cooper est le président d'une compagnie qui représente plusieurs clients corporatifs de la LNH.

C'est l'impasse dans les négociations depuis la réunion du 18 octobre. Les deux parties ont indiqué, lundi, qu'aucune rencontre n'est en vue afin de relancer les discussions.

La ligue a déjà annulé tous les matchs jusqu'au 30 novembre et l'adjoint au commissaire Gary Bettman, Bill Daly, estime qu'on perdra 720 millions$ en revenus, si effectivement aucun match n'a lieu en novembre.

La perte de la Classique hivernale entraînerait une perte sèche de 3 millions$ en revenus corporatifs, selon Cooper. C'est sans parler des revenus aux guichets et en vente d'articles promotionnels.

Les coûts de location du Michigan Stadium, de 3 millions$, doivent être payés en cinq versements, le prochain paiement de 250 000$ devant être acquitté vendredi. Il est peu probable qu'il soit effectué.

Bettman avait indiqué, il y a quelques semaines, qu'une décision devrait être prise sous peu.

«C'est un dossier qui requiert un important investissement en temps et en argent. En raison de l'incertitude, nous ne pouvons pas nous engager à dépenser plusieurs millions de dollars en ne sachant pas si nous concluront une entente.

«Pour ce qui est d'une décision à prendre, l'échéance approche possiblement à grands pas.»

Quote of the Day

I'm hoping Bob [Murray] didn't go out and get Dany Heatley just to get someone. I'm sure he's excited and motivated.

— Anaheim Ducks coach Bruce Boudreau on general manager Bob Murray's decision to sign Dany Heatley