Welcome |Account|Sign Out 
NEW! SIGN IN WITH YOUR SOCIAL PROFILE
OR
Username or EmailPassword
 
2014 NHL Draft
SHARE

Le lock-out prolonge l'incertitude chez les joueurs autonomes de la LNH

Monday, 09.17.2012 / 12:06 PM / Nouvelles

The Canadian Press

Share with your Friends


Le lock-out prolonge l'incertitude chez les joueurs autonomes de la LNH

Des vétérans en fin de carrière comme Mathieu Darche, Jaroslav Spacek, Jason Arnott et Daymond Langkow, de même que des plus jeunes comme Andrei Kostitsyn, Angelo Esposito et Fabien Brunnstrom ont attendu tout l'été. En vain.

Et maintenant que le lock-out a été déclenché, l'incertitude va se prolonger pour ces hockeyeurs qui ont une chose en commun: ils ont sont tous des joueurs autonomes sans compensation qui n'ont pas encore déniché un contrat.

À l'instar de Darche, Arnott, Esposito et compagnie, il est peu probable que Kenndal McArdle reçoive une offre à brève échéance.

«C'est parfois frustrant d'attendre aussi longtemps, parce que le marché des joueurs autonomes sans compensation est plus tranquille cette année à cause du lock-out», a noté McArdle, un hockeyeur canadien de 25 ans qui a été repêché au 20e rang par les Panthers de la Floride en 2005.

«Il y a plus d'inquiétude dans ta vie. Pour plusieurs d'entre nous, le hockey c'est notre gagne-pain, et l'incertitude augmente ton niveau de stress. Alors l'été a été long, c'est sûr.»

McArdle fait partie d'un groupe de plus de 200 joueurs qui n'ont pas encore signé de contrat, et qui attendent qu'une nouvelle convention collective soit mise en place pour être fixés sur leur sort.

Selon l'agent J.P. Barry, la frénésie d'embauches de dernière minute de joueurs autonomes qui survient habituellement en septembre n'a pas eu lieu cette année. Les équipes ont préféré attendre de connaître les paramètres de la nouvelle convention collective avant de savoir quelle sera leur marge de manoeuvre au niveau des embauches.

«Les joueurs sont dans les limbes parce que la première vague de signatures est complétée et maintenant, tout le monde attend de savoir à combien se chiffrera le plafond salarial», a affirmé Barry.

L'agent de McArdle, Kevin Epp, prédit qu'il y aura une course aux embauches une fois que la LNH et l'Association des joueurs s'entendront sur les termes d'une nouvelle convention collective. Selon lui, les clubs chercheront d'abord à prendre une chance avec des jeunes, qu'ils pourront embaucher pour moins cher, et ensuite ils compléteront leurs emplettes avec des vétérans.

L'agent Wade Arnott, qui représente son frère de 37 ans Jason, a indiqué que bien des vétérans s'attendaient à ce que les clubs ne fassent pas toutes leurs embauches dès le mois de juillet. Il s'attend quand même à ce que les joueurs autonomes plus âgés, comme son frère, trouvent preneurs dès que la LNH et l'Association s'entendront.

«Aux dernières nouvelles, de quatre à cinq équipes se disaient intéressées à Jason, et je crois qu'ils attendent de connaître les éléments de la nouvelle convention collective. Et dans certains cas, ils attendent aussi de savoir qui d'autre ils vont pouvoir embaucher avant.»

Quote of the Day

Just the feel for the direction they were headed and what they're trying to do, it just felt that this is a really good thing for this organization. They've got the pieces. We can put something together and go on a run or two and be together for a while, and I'm really excited about that opportunity. The team we have here has an opportunity to win, and that's the most attractive thing.

— Washington defenseman Matt Niskanen on why he decided to sign with the Capitals