Sign in with your NHL account:
  • Submit
  • Or
  • Sign in with Google
 
SHARE

Les Flyers avancent une offre de contrat de 14 ans au défenseur Shea Weber

Thursday, 07.19.2012 / 11:16 AM / Nouvelles

The Canadian Press

Share with your Friends


Les Flyers avancent une offre de contrat de 14 ans au défenseur Shea Weber

PHILADELPHIE - Le défenseur étoile des Predators de Nashville Shea Weber a accepté une offre hostile de 14 ans d'une valeur de 110 millions $ US des Flyers de Philadelphie, a indiqué une source au fait du dossier.

Le directeur général des Flyers Paul Holmgren a ensuite confirmé, jeudi matin, qu'il avait bel et bien avancé une offre au joueur autonome avec compensation. Il n'a pas donné plus de détails.

Les Predators ont émis un communiqué dans lequel ils ont indiqué avoir reçu les détails de l'offre hostile des Flyers. Ils auront maintenant sept jours pour décider s'ils veulent égaler l'offre ou laisser aller le défenseur, en retour des mesures de compensations prévues par la convention collective.

«Nous avions auparavant déclaré que, si une équipe devait faire une offre à Shea, notre intention était d'égaler l'offre et de retenir les services de Shea, a fait savoir le directeur général des Predators David Poile. Notre groupe de propriétaires nous a fourni tous les outils nécessaires pour bâtir une équipe capable de remporter la coupe Stanley. Étant donné la complexité du processus, nous prendrons le temps nécessaire pour étudier et évaluer l'offre, ainsi que toutes ses ramifications, afin de prendre la meilleure décision possible pour les Predators, tant à court qu'à long terme.»

Weber, 26 ans, est le capitaine des Predators et a empoché un salaire de 7,5 millions $ la saison dernière, à la suite de la décision d'un arbitre. Il a récolté 19 buts et 49 points au cours de l'hiver.

Les Predators ont déjà perdu les services du défenseur Ryan Suter au Wild du Minnesota sur le marché des joueurs autonomes, cet été. La perte de Weber s'avérerait énorme pour cette équipe à caractère défensif qui a amassé 104 points au classement la saison dernière et qui a atteint le deuxième tour des séries.

«Nous n'avons pas activement cherché à obtenir des offres fermes, a indiqué Jarrett Bousquet, l'agent de Weber. Mais quand nous avons discuté avec Philadelphie, il semblait y avoir un bon contexte.»

Weber comblerait à Philadelphie le vide laissé par l'absence de l'arrière Chris Pronger. Celui-ci doit composer avec les suites d'une commotion cérébrale et il a dû rater la majorité de la dernière campagne. Il s'est contenté d'un but en 13 rencontres alors que les Flyers ont été éliminés au deuxième tour éliminatoire après avoir totalisé 103 points au cours du calendrier régulier.

Depuis ce temps, les Flyers ont perdu les services du défenseur Matt Carle, qui a signé un contrat de six ans de 33 millions $ à titre de joueur autonome avec le Lightning de Tampa Bay.

Weber a été choisi à trois reprises au sein des équipes d'étoiles de la LNH et il a aidé le Canada à remporter la médaille d'or aux Jeux olympique de 2010. Il vient de connaître une saison où il a affiché le meilleur différentiel de sa carrière, soit plus-21. Ses 19 buts lui ont valu le premier rang parmi les défenseurs de la ligue à ce chapitre, à égalité avec Erik Karlsson.

Weber a par ailleurs amassé 22 points (10-12) en avantage numérique, un sommet personnel. Ses 10 buts avec un homme en plus se sont avérés un sommet dans la LNH, l'hiver dernier.

«Je crois qu'à ce stade-ci, il se trouve dans une bonne situation, a noté Bousquet. Je crois qu'il veut explorer les scénarios qui s'offrent à lui. Je ne crois pas qu'il accepterait une offre hostile s'il ne désirait pas réellement se joindre à cette équipe-là.»

Weber a disputé 29:09 minutes de jeu par match en moyenne la saison dernière, le deuxième total chez les Predators après celui de son partenaire de jeu, Suter.

Ce dernier a signé un contrat de 13 ans d'une valeur de 98 millions avec le Wild, le 4 juillet.

«Les choses ont changé à Nashville le 4 juillet, a souligné Bousquet. Il fallait, dans les jours qui ont suivi, étudier les différentes options possibles.»

Quote of the Day

I remember the first time at Wrigley Field all of us had the long johns, the turtlenecks and the extra equipment because we were afraid of being cold. Halfway through the first period everybody's ripping everything off and we just ended up wearing what we would normally wear for a game at the United Center.

— Chicago Blackhawks forward Patrick Sharp on the 2009 Bridgestone NHL Winter Classic