Welcome |Account|Sign Out 
NEW! SIGN IN WITH YOUR SOCIAL PROFILE
OR
Username or EmailPassword
 
2014 NHL Draft
SHARE

Marc Bergevin a l'intention de repêcher des joueurs qui ont du caractère

Thursday, 06.21.2012 / 5:26 PM / Nouvelles

The Canadian Press

Share with your Friends


Marc Bergevin a l'intention de repêcher des joueurs qui ont du caractère

PITTSBURGH, États-Unis - Le Canadien entend bien profiter du troisième choix au repêchage qu'il détient en vue de la séance de sélection de la LNH pour repêcher un joueur qui se distingue par son talent. Mais foi de Marc Bergevin, cet espoir aura aussi du caractère.

«Le caractère c'est important, a souligné le nouveau directeur général du CH, jeudi, lors d'un point de presse tenu à l'hôtel où loge la direction du club montréalais à Pittsburgh. J'ai joué avec des joueurs qui avaient deux fois plus de talent que moi, et certains d'entre eux ne se sont jamais rendus (dans la LNH). Il faut que le hockey soit un élément crucial dans la vie d'un jeune. Quand on discute avec les espoirs, on leur demande ce que le hockey signifie à leurs yeux, et aussi ce que le Canadien veut dire pour eux.»

Dans ces cas-là, Bergevin observe le langage corporel de très près.

«Je regarde ça pour m'aider à décider si je vais me sentir à l'aise avec cette personne-là», a indiqué le d.g., qui a dit avoir été impressionné par quelques espoirs à ce chapitre, mais déçu par personne.

Un égo bien dodu n'est pas nécessairement un élément négatif aux yeux de Bergevin.

«Tous les joueurs ont un égo, a-t-il noté. Moi, je regarde plutôt comment un joueur agit avec ses coéquipiers. Duncan Keith a un égo, mais c'est ça qui l'aide à être meilleur.»

Par contre, Bergevin évitera un joueur qui se croit meilleur qu'il ne l'est en réalité.

«Ça, c'est dangereux», a-t-il reconnu.

C'est sans crainte de commettre une erreur que Bergevin va mener son premier repêchage à la barre du Canadien. Le premier tour aura lieu vendredi et sera suivi des six autres rondes, samedi.

«C'est comme ça que tu bâtis une concession pour plusieurs années, a-t-il dit du choix qu'il fera au troisième rang. Ce joueur-là va faire partie de nos fondations pour les 10 années à venir.»

«Je crois que le joueur que nous allons choisir va être excitant pour les amateurs, a déclaré de son côté Trevor Timmins, directeur de l'évaluation et du développement du Tricolore. Nous espérons que ce joueur-là pourra se greffer à l'équipe plus tôt que tard, et aider l'équipe à aller de l'avant.»

Bergevin a reconnu avoir eu des discussions en vue d'échanger son choix de premier tour. Il a laissé entendre qu'il ne cherchait pas activement à transiger, qu'il était plutôt en mode écoute.

«Je reçois des appels, disons», a affirmé Bergevin, qui a dit recevoir également des appels pour des transactions n'impliquant pas nécessairement des choix au repêchage. Il n'a toutefois pas voulu dire s'il était impliqué dans la course pour l'obtention de Rick Nash ou Roberto Luongo.

«On discute, mais c'est dur à dire de quel côté ça va aller, a dit le d.g. des différentes discussions en cours. On va écouter, mais il faut penser au bien du club à long terme aussi.»

Timmins a reconnu que le fait qu'aucun espoir ne se démarque vraiment des autres cette année a compliqué sa tâche — «Ç'a été plus difficile de faire le tri», a-t-il dit —, mais ça ne veut pas nécessairement dire que la récolte sera maigre, selon lui.

«Tu ne peux pas juger la valeur d'un repêchage avant qu'il n'ait été complété. On verra dans cinq ans comment il se comparera aux précédents. Ces espoirs-là cheminent encore et il est trop tôt pour juger, a affirmé Timmins. Mais je suis certain qu'il va y en avoir qui vont jouer dans la LNH dès la saison prochaine.»

Même si le Canadien semble bien pourvu au poste de défenseur compte tenu que Nathan Beaulieu et Jarred Tinordi devraient se joindre au grand club à plus ou moins court terme, Bergevin ne privilégiera pas nécessairement la sélection d'attaquants. Il ira de l'avant avec le meilleur joueur disponible.

Le d.g. a même ouvert la porte à la sélection d'un gardien. Ce qui incitera certain à rêver de la venue de Malcolm Subban, le gardien le mieux coté chez les espoirs nord-américains, à Montréal. Il y rejoindrait donc son frère aîné, P.K.

«En ce moment, on n'a pas de jeune gardien dans l'organisation et c'est important que la roue continue de tourner, a dit Bergevin de la possibilité de choisir un gardien. Oui, on a Carey (Price), c'est un gardien de premier plan. Mais si tu repêches un gardien et que dans quatre ans il devient très bon, c'est un beau problème à avoir.»

Malcolm Subban, dit-on, pourrait être repêché en fin de première ronde, mais le Canadien va également avoir le troisième choix du deuxième tour. La venue du frère cadet au Québec n'est donc pas un scénario farfelu.

De façon générale, Timmins a noté que ce choix au 33e rang pourrait permettre au CH de se doter d'un joueur de qualité.

«Rendu là, il reste toujours des joueurs qui, tu croyais, allaient être repêchés au premier tour. C'est donc un choix de qualité. Nous espérons que des joueurs que nous avons bien cotés seront encore disponibles», a-t-il dit, tout en notant que le choix de 51e place qu'aura également le Canadien, l'ayant obtenu des Predators de Nashville, permettra au club de renflouer sa banque d'espoirs.

Selon l'ordre prévu, le Canadien choisira après les Oilers d'Edmonton et les Blue Jackets de Columbus, respectivement. Le Tricolore n'a pas repêché à un rang aussi élevé depuis 1980, quand le club montréalais avait choisi Doug Wickenheiser au détriment de Denis Savard. Depuis ce temps, le CH a eu droit à deux choix au cinquième rang, Price en 2005 — obtenu par tirage au sort puisque la saison précédente avait été annulée à cause du lock-out — et Petr Svoboda en 1984.

Quote of the Day

It's really exciting. I'm pretty sure that when I play my first game I'm going to be emotional. To be back on the ice playing a game, being in game situations, with all the routines and rituals I do before games and during the game, I feel like I'm going to be emotional. I'm going to be really happy.

— Montreal Canadiens forward Tim Bozon on playing for the first time since his life-threaning illness