We have updated our Terms of Service and Privacy Policy. By continuing to use the NHL’s online services, you agree to these updated documents and to the arbitration of disputes.
Welcome |Account|Sign Out 
NEW! SIGN IN WITH YOUR SOCIAL PROFILE
OR
Username or EmailPassword
 
SHARE

Santorelli marque en fin de match, en fusillade et les Panthers triomphent 3-2

Saturday, 02.19.2011 / 11:34 PM / Nouvelles

The Canadian Press

TAMPA, États-Unis - Mike Santorelli a créé l'égalité avec trois minutes à faire au match, a été le seul à toucher la cible en tirs de barrage et a propulsé les Panthers de la Floride vers une victoire de 3-2 contre le Lightning de Tampa Bay, samedi.

David Booth a aussi fait vibrer les cordages pour les Panthers, et le gardien substitut Scott Clemmensen a réalisé 34 arrêts en temps réglementaire — en plus des trois lancers auxquels il a été confrontés en tirs de barrage. Les Panthers ont disputé 35 matchs qui ont été déterminés par un seul but (15-13-7) cette saison, incluant 17 des 19 derniers affrontements.

Marc-André Bergeron et Sean Bergenheim ont assuré la réplique pour le Lightning, qui a encaissé une troisième défaite d'affilée et présente un dossier de 5-4-1 depuis le début de leur séjour de 12 parties à domicile.

Bergeron a touché la cible d'un tir du cercle droit des mises en jeu pour donner les devants 1-0 au Lightning, à 4:45 de la première période. Martin St-Louis a obtenu une aide sur le jeu, portant ainsi sa séquence de matchs avec au moins un point à six (sept mentions d'assistance).

Dan Ellis a frustré Booth en échappée durant la première période, mais l'attaquant des Panthers s'est repris lors d'une double supériorité numérique à 24 secondes du deuxième engagement.

Bergenheim a ensuite procuré les devants 2-1 au Lightning en décochant un tir de l'enclave à 14 secondes de la troisième période. Santorelli a cependant créé l'égalité 2-2 en supériorité numérique, avec trois minutes à faire au match.

Quote of the Day

Your team is going to want to recapture the feeling. What they're going to have to figure out is they're going to have to rewrite the story. Because you're going to rewrite the story doesn't mean you want a different end. It's just that you're going to have to learn that there's different challenges to get there, and if you're going to try and tap the same feeling, it ain't going to happen.

— Los Angeles Kings general manager Dean Lombardi on maintaining their success from last season