SHARE
Partagez avec vos amis


    Matthew Tkachuk en tête de la liste des espoirs nord-américains

    mardi 2016-01-19 / 11:00 / LNH.com - Repêchage 2016 de la LNH

    Par Mike G. Morreale - Journaliste LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Matthew Tkachuk en tête de la liste des espoirs nord-américains
    L’attaquant des Knights de London Matthew Tkachuk est à la hauteur des attentes qu’on entretenait à son endroit en vue de la séance de repêchage 2016 de la LNH.

    L’attaquant des Knights de London Matthew Tkachuk est à la hauteur des attentes qu’on entretenait à son endroit en vue de la séance de repêchage 2016 de la LNH.

    À ses débuts cette saison dans la Ligue junior de l’Ontario, l’ailier gauche qui mesure 6 pieds 1 pouce et pèse 195 livres était désireux de poursuivre sur sa lancée des succès qu’il avait connus (96 points en 65 matchs), la saison dernière, au sein du Programme de développement de l’équipe nationale américaine (USNTDP).

    C’est exactement ce que Tkachuk fait jusqu’à maintenant, avec une production de 15 buts et de 61 points, en plus d’afficher un différentiel de plus-25, en 31 matchs des Knights cette saison.

    Il a aussi contribué à l’obtention de la médaille de bronze de l’équipe junior américaine au Championnat mondial junior, au début de l’année. Il a été le meilleur pointeur de l’équipe, à égalité, avec 11 points (quatre buts).

    ESPOIRS 2016

    Matthews et Puljujarvi en tête en Europe

    Par Mike G. Morreale - Journaliste LNH.com
    Les attaquants Auston Matthews et Jesse Puljujarvi sont les meilleurs espoirs internationaux en vue du repêchgage 2016 de la LNH. LISEZ ›

    « Je n’ai pas réellement d’explications (pour mes succès), mentionne Tkachuk. Je suis privilégié de jouer en compagnie de très bons joueurs chez les Knights et d’être guidé par un bon groupe d’entraîneurs. C’est un environnement d’athlètes professionnels et c’était la même chose au sein du Programme de développement. Je ne peux faire autrement que d’avoir du succès. »

    Le Bureau central de dépistage de la LNH a dévoilé mardi que Tkachuk, le fils de l’ancien joueur vedette de la LNH Keith Tkachuk, occupe le premier rang du classement de la mi-saison chez les espoirs de l’Amérique du Nord en prévision du repêchage 2016 de la LNH qui va avoir lieu au First Niagara Center de Buffalo, les 24 et 25 juin.

    « Le choix de Matthew Tkachuk a fait l’unanimité à titre d’espoir numéro 1 en Amérique du Nord », mentionne Dan Marr, directeur du Bureau central de dépistage de la LNH. « Il satisfait et il surpasse même les attentes à son endroit. Il continue de s’illustrer chez les Knights après avoir connu un solide tournoi au Championnat du monde. Ce qui démarque Matthew des autres, c’est l’alliage du style tout en finesse et physique qu’il peut déployer en ayant un impact dans toutes les situations du jeu. »

    Le défenseur du Sting de Sarnia Jakob Chychrun, un des derniers joueurs retranchés de l’équipe canadienne junior pour le Championnat mondial, figure au deuxième rang de la liste.

    Chychrun, fils de l’ancien défenseur de la LNH Jeff Chychrun, a cinq buts et 24 points à son dossier en 36 rencontres, en plus d’un différentiel de plus-12.

    « Chychrun est imposant physiquement (6 pieds 2 pouces, 215 livres), il est rapide et très talentueux, énumère Marr. Il possède tous les atouts pour connaître une fructueuse carrière dans la Ligue nationale. Il a poursuivi sa progression cette saison, prouvant qu’il est un espoir de grande qualité. »

    L’ailier gauche Alexander Nylander, des Stealheads de Mississauga (Ligue de l’Ontario), l’ailier droit Julien Gauthier des Foreurs de Val-d'Or (LHJMQ) et le défenseur Olli Juolevi des Knights complètent, dans l’ordre, le groupe des cinq premiers espoirs.

    « C’est toujours difficile d’élaborer une liste semblable parce que souvent peu de choses départagent les espoirs, fait remarquer Marr. Les joueurs au sein du groupe des cinq premiers sont tous excellents et quelques-uns, à ce stade de la saison, peuvent être substituables. La deuxième moitié de saison sera très intrigante parce que quelques espoirs parmi les 10 meilleurs répertoriés sont sur une lancée, ce qui ne fera que compliquer notre tâche dans la confection du classement final. »

    Nylander (6 pieds, 179 livres) domine les Stealheads avec 22 buts et 50 points en 34 matchs. Il a été le meilleur pointeur de la Suède au Mondial junior, avec neuf points en sept rencontres.

    « [Nylander] possède les aptitudes d’un joueur élite. Il peut faire des jeux à toute vitesse, commente Matt Ryan du Bureau central de dépistage. Il est très menaçant dans les situations à un contre un et il a l’instinct d’un marqueur. Il est doté d’un très bon sens du jeu. Il peut créer de l’attaque de plusieurs façons, ce qui le rend difficile à maîtriser. »

    Gauthier (6 pieds 3 pouces, 225 livres) a porté les couleurs du Canada au Championnat mondial junior en Finlande. Dans la LHJMQ, il a obtenu 29 buts et 37 points en 30 matchs.

    « Gauthier est un attaquant de puissance qui possède un bon coup de patin et qui s’implique physiquement, décrit Troy Dumville du Bureau de la LNH. Il a cette capacité de se démarquer et de décocher de bons lancers. Il est un bien meilleur passeur que son total de huit passes l’indique. »

    Juolevi (6 pieds 2 pouces, 179 livres) a quatre buts et 23 points, ainsi qu’un différentiel de plus-21, en 29 matchs chez les Knights.

    Il a aidé la Finlande à remporter la médaille d’or dans ses terres au Championnat mondial junior, étant le meilleur pointeur à égalité chez les défenseurs avec neuf points - tous des passes.

    Un autre joueur qui apparaît parmi les dix premiers au classement a pris part au Championnat mondial junior. Il s’agit du défenseur américain de l’Université de Boston, Charles McAvoy, classé neuvième.

    Deux joueurs ont gagné des rangs au classement en raison de leur brio au cours de la première moitié de saison. Il s’agit du joueur de centre Clayton Keller, de l’équipe américaine de développement, qui pointe en huitième position, et du centre Tage Thompson (6 pieds 5 pouces, 185 livres) de l’Université du Connecticut, au 24e rang.

    « Keller est un talentueux centre qui peut à lui seul faire tourner le vent dans un match, décrit Marr. Il exerce une influence sur le déroulement des matchs à chacune de ses présences sur la glace. Il possède toutes les qualités qu’un joueur de petite taille comme lui doit avoir pour faire sa marque dans la Ligue nationale. »

    L’espoir numéro un chez les gardiens est Carter Hart (6 pieds, 177 livres) des Silvertips d’Everett. Hart (23-11-3) figure parmi les meilleurs gardiens de la Ligue junior de l’Ouest au chapitre de la moyenne de buts alloués (1,97), du pourcentage d'arrêts (,925) et des blanchissages (six) en 37 matchs.

    « Il affiche beaucoup de sang-froid devant le filet. Rien ne le perturbe, analyse Al Jensen du Bureau central. Il fait paraître les arrêts faciles grâce à de puissants déplacements latéraux. Il maîtrise le style papillon avec ses jambières qui couvrent toute la glace et il protège bien le haut du but en gardant son corps droit.

    « Il a offert un rendement très constant au cours de la première moitié de la saison. »