SHARE
Partagez avec vos amis


Dix joueurs à l'essai qui pourraient se dénicher un poste

jeudi 2015-09-17 / 18:14 / LNH.com - Nouvelles

Par David Satriano - Correspondant | LNH.com

Partagez avec vos amis


Dix joueurs à l'essai qui pourraient se dénicher un poste
Alors que s'amorcent les camps d'entraînement à travers la LNH, plusieurs joueurs autonomes sont toujours en quête d'un nouveau contrat. Plusieurs hockeyeurs, dont certains ont participé à des matchs des étoiles ou même remporté la Coupe Stanley par le passé, ont accepté de se prêter à une période d'essai dans l'espoir de bien faire d'ici la fin du mois et de signer un contrat en bonne et due forme en vue de la saison 2015-16.

Alors que s'amorcent les camps d'entraînement à travers la LNH, plusieurs joueurs autonomes sont toujours en quête d'un nouveau contrat. Plusieurs hockeyeurs, dont certains ont participé à des matchs des étoiles ou même remporté la Coupe Stanley par le passé, ont accepté de se prêter à une période d'essai dans l'espoir de bien faire d'ici la fin du mois et de signer un contrat en bonne et due forme en vue de la saison 2015-16.

Que ce soit en raison d'une blessure ou d'un niveau de jeu en baisse, plusieurs joueurs ont accepté de se prêter à un essai au lieu d'exiger un contrat afin d'obtenir une occasion de faire bonne impression. La saison dernière, Scott Gomez est passé par ce processus avec les Devils du New Jersey et il a finalement signé un contrat avec l'équipe en décembre. Sa récolte de 34 points en 58 matchs a dépassé les attentes, lui donnant une égalité au troisième rang au classement des pointeurs de l'équipe, alors qu'il a pourtant disputé beaucoup moins de matchs que la plupart de ses coéquipiers.

Voici 10 joueurs à l'essai qui ont les meilleures chances d'obtenir un poste, selon LNH.com:

Ray Emery, Lightning de Tampa Bay, G

Étant donné que le gardien réserviste Andrei Vasilevskiy sera à l'écart du jeu pendant deux à trois mois après avoir subi une chirurgie pour qu'on enlève un caillot de sang sous sa clavicule gauche, le 3 septembre, Emery a de bonnes chances qu'on le préfère à Kristers Gudlevskis. Celui-ci n'a pris part qu'à un match de saison régulière dans la LNH, à titre de gardien no 2 derrière Ben Bishop. Gudlevskis s'est blessé en participant à un tournoi d'espoirs, ce qui pourrait également aider la cause d'Emery. Ce dernier, qui est âgé de 32 ans, a présenté une fiche de 10-11-7 avec une moyenne de buts alloués par match de 3,06 et un pourcentage d'arrêts de ,894 la saison dernière avec les Flyers de Philadelphie. Ce vétéran de 11 saisons a par ailleurs remporté la Coupe Stanley avec les Blackhawks de Chicago en 2013; il avait alors affiché un dossier de 17-1-0 en tant que réserviste pour Corey Crawford. Il conclura probablement une entente avec le Lightning afin de servir de police d'assurance pendant l'absence de Vasilevskiy.

Lubomir Visnovsky, Blackhawks de Chicago, D

Les Blackhawks profitent de la présence du lauréat du trophée Conn-Smythe Duncan Keith à la ligne bleue, de Brent Seabrook, de Niklas Hjalmarsson et de Trevor Daley. Le départ de Johnny Oduya via le marché des joueurs autonomes et la décision de ne pas accorder de nouveaux contrats à Michal Rozsival et Kyle Cumiskey (qui sont tous deux présentement à l'essai avec les Blackhawks) font en sorte qu'il y a quelques postes qui sont disponibles en défense, dont un pourrait aller à Visnovsky. Trevor van Riemsdyk et David Rundblad sont dans la course, mais ils ont 157 matchs d'expérience dans la LNH à eux deux; Visnovsky a disputé 883 rencontres au fil de sa carrière de 14 ans. Il a récolté 20 points en 53 matchs avec les Islanders de New York l'hiver dernier, et bien que les blessures sont toujours une source de souci dans le cas du hockeyeur de 39 ans, un Visnovsky en santé pourrait se dénicher une place au sein du troisième duo d'arrières à Chicago.

Jonas Gustavsson, Bruins de Boston, G

Gustavsson, 30 ans, a agi à titre de réserviste de Jimmy Howard avec les Red Wings de Detroit pendant certaines périodes de temps au cours des trois dernières saisons, ce qui lui a permis de prendre part à 41 matchs au total, dont 27 en 2013-14. L'hiver dernier, il a présenté une fiche de 3-3-1 avec une moyenne de buts alloués par match de 2,56 et un pourcentage d'arrêts de ,911, mais il a subi une blessure à l'épaule et perdu son poste de gardien no 2 aux mains de Petr Mrazek. On n'avait plus besoin de lui à Detroit, mais il pourrait répondre à un besoin chez les Bruins. Tuukka Rask a disputé 70 matchs la saison dernière et Gustavsson pourrait s'avérer plus fiable que le réserviste de l'an dernier, Niklas Svedberg, ou que les jeunes gardiens Malcolm Subban, 21 ans, et Zane McIntyre, 23 ans.

Derek Roy, Capitals de Washington, C

Roy a marqué un but et amassé 10 points en 26 matchs avec les Predators de Nashville la saison dernière, mais il a ensuite totalisé 11 buts et 22 points en 46 rencontres après avoir été échangé aux Oilers d'Edmonton. Le vétéran de 32 ans qui a atteint le cap des 20 buts à quatre reprises pourrait décrocher un poste, surtout si le joueur de centre Nicklas Backstrom (opération à la hanche) ne retrouve pas la santé à temps pour le match d'ouverture du 10 octobre.

Sergei Gonchar, Penguins de Pittsburgh, D

Gonchar a inscrit un but et 14 points avec les Stars de Dallas et les Canadiens de Montréal, la saison dernière. Il a 41 ans, mais il a 220 buts et 811 points en 1301 matchs dans la LNH. Puisque 102 de ces buts ont été marqués en avantage numérique, il pourrait s'avérer une solution de rechange si Kristopher Letang, qui agit normalement à titre de quart-arrière du jeu de puissance des Penguins, doit s'absenter. Les Penguins ont utilisé 13 défenseurs l'hiver dernier et la présence d'un vétéran comme Gonchar, qui a disputé cinq saisons à Pittsburgh de 2005 à 2010 et remporté la Coupe Stanley avec l'équipe en 2009, pourrait s'avérer utile.

James Sheppard, Blue Jackets de Columbus, C

Sheppard, 27 ans, n'est peut-être pas aussi doué à l'attaque que d'autres joueurs, mais il a d'autres atouts qui peuvent aider une équipe. Il a partagé son temps entre les Sharks de San Jose et les Rangers de New York la saison dernière, récoltant alors sept buts et 18 points en 71 matchs. Les trois premiers trios des Blue Jackets sont plutôt établis et Sheppard aura du pain sur la planche au camp d'entraînement ainsi qu'à l'occasion des matchs préparatoires s'il veut percer l'alignement. Mais en tant que joueur qui travaille fort, il pourrait avoir un rôle à jouer au sein d'un troisième ou quatrième trio, et pourrait apporter de la profondeur à l'équipe.

Martin Havlat, Panthers de la Floride, AG

Havlat a participé à 40 matchs avec les Devils du New Jersey la saison dernière et il a amassé 14 points. Il n'est plus le joueur qu'il était, mais il a totalisé 22 points en 48 affrontements en 2013-14 avec les Sharks de San Jose. En Floride, il pourrait avoir droit au vote de confiance de son compatriote tchèque Jaromir Jagr. Les Panthers misent sur un noyau d'attaquants qui sont relativement jeunes, donc il n'est pas hors de question que Havlat, à 34 ans, mérite un poste.

Scott Gomez, Blues de St. Louis, C

Gomez représente un candidat intrigant, qui pourrait permettre de pourvoir le poste laissé vacant par l'attaquant Patrick Berglund. Celui-ci ratera au moins les trois premiers mois de la saison après avoir été opéré à l'épaule, le 28 août. À 35 ans, Gomez pourrait dépasser le total de points qu'il a amassé au New Jersey l'hiver dernier, alors qu'il sera entouré de joueurs plus talentueux à St. Louis. Il est aussi un spécialiste des mises au jeu, lui qui en a effectué près de 800 la saison dernière. Un autre élément en sa faveur, c'est qu'il est un ancien coéquipier et un bon ami de Martin Brodeur, l'adjoint au directeur général chez les Blues.

Tomas Fleischmann, Canadiens de Montréal, AG

Après avoir passé trois saisons et demie avec les Panthers de la Floride, Fleischmann a été échangé aux Ducks d'Anaheim l'hiver dernier. Ses statistiques à l'attaque ont décliné à chacune de ses campagnes avec les Panthers, passant de 27 buts et 61 points en 2011-12 à sept filets et 21 points en 2014-15. Fleischmann a enregistré un but et six points en 14 rencontres avec les Ducks et il a pris part à six affrontements en séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Le hockeyeur de 31 ans pourrait être utile aux Canadiens, qui ne sont pas encore certains que l'ailier gauche Max Pacioretty sera suffisamment remis d'une blessure au genou subie en juillet.

Curtis Glencross, Maple Leafs de Toronto, AG

Glencross, 32 ans, s'est montré fiable dans les deux sens de la patinoire avec les Flames de Calgary, connaissant deux saisons consécutives de 20 buts en 2010-11 et 2011-12; il a toutefois connu des difficultés depuis. Les Flames l'ont échangé aux Capitals de Washington avant la date limite des transactions 2015 dans la LNH, et Glencross a inscrit quatre buts et sept points en 18 matchs du calendrier régulier, ajoutant ensuite un filet en 10 rencontres éliminatoires. Il a toutefois eu de la difficulté à s'adapter à son nouvel environnement chez les Capitals, et il a parfois été rayé de l'alignement. Ses piètres performances dans le dernier droit n'ont pas aidé sa quête pour un nouveau contrat, mais l'entraîneur des Maple Leafs Mike Babcock pourrait miser sur Glencross s'il fait bien au camp d'entraînement ainsi qu'à l'occasion des matchs préparatoires. L'acquisition de l'attaquant Michael Grabner des Islanders de New York, jeudi, compliquera davantage la tâche de Glencross.

Suivez David Satriano sur Twitter: @davidsatriano