SHARE
Partagez avec vos amis


Lamoriello quitte les Devils pour devenir DG des Maple Leafs de Toronto

jeudi 2015-07-23 / 17:20 / LNH.com - Nouvelles

Par Mike Brophy - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Lamoriello quitte les Devils pour devenir DG des Maple Leafs de Toronto
Lou Lamoriello a démissionné de son poste de président des Devils du New Jersey jeudi afin de devenir le directeur général des Maple Leafs de Toronto.

TORONTO – L’ardent désir de victoire de Lou Lamoriello l’a poussé à poser un geste qui va changer sa vie, jeudi.

Lamoriello, qui aura 73 ans en octobre, a démissionné de son poste de président des Devils du New Jersey pour devenir le 16e directeur général de l’histoire des Maple Leafs de Toronto. Il a été embauché par le président des Maple Leafs Brendan Shanahan et il remplace Dave Nonis, qui a été relevé de ses fonctions après que Toronto eut terminé au 27e rang du classement général de la ligue la saison dernière.

« La chose qui m’a motivée tout au long de ma vie est la victoire », a mentionné Lamoriello après avoir été officiellement présenté au Air Canada Centre. « Avec l’engagement que les Maple Leafs de Toronto ont pris en embauchant Brendan et (l’entraîneur) Mike Babcock, la seule chose qui peut se produire selon moi sera le succès. On ne gagne pas en se contentant de parler, mais bien grâce à toutes les petites choses que l’on fait et qui nous mènent à la victoire. »

Lamoriello, qui a accepté un contrat de trois ans selon Sportsnet, a admis qu’il n’était vraiment pas intéressé par ce poste lorsque Shanahan lui a d’abord proposé, mais le président des Maple Leafs a été insistant.

« Je ne sais pas combien d’entre vous connaissent Brendan aussi bien que moi, mais lorsqu’il était un jeune joueur de 17 ans, il tentait agressivement d’atteindre la LNH », a raconté Lamoriello en parlant de Shanahan, qu’il a repêché au deuxième rang au total en 1987. « Je peux vous dire que si je veux embaucher qui que ce soit, je vais envoyer Brendan. »

L’ajout de Lamoriello s’inscrit dans la reconstruction entreprise par Shanahan de cette organisation qui n’a pas remporté la Coupe Stanley depuis 1967. Depuis la fin de la saison, Shanahan a embauché Babcock comme entraîneur (lui accordant un contrat de huit ans), a embauché de nouveaux entraîneurs adjoints (Jim Miller, D.J. Smith, Andrew Brewer), un nouvel entraîneur des gardiens (Steve Brière), de nouveaux dépisteurs, et il a mis sur pied un nouveau programme de science et de performance sportive afin d’optimiser les performances de ses joueurs.

Alors qu’il présentait son nouveau directeur général, Shanahan a remercié le conseil d’administration de Maple Leafs Sports and Entertainment, « pour m’avoir permis de réaliser toutes ces choses cet été afin de faire bénéficier aux Maple Leafs de Toronto du meilleur talent disponible pour nous permettre de ramener cette équipe là où nous le souhaitons. »

Lamoriello s’était joint aux Devils en 1987, soit la même année où Shanahan a été repêché. Auparavant, il a été l’entraîneur de l’équipe masculine de hockey de Providence College avant de devenir le directeur sportif de cette institution.

Avec les Devils, Lamoriello a remporté la Coupe Stanley à trois reprises (1995, 2000, 2003) et il a atteint la Finale de la Coupe Stanley à deux autres occasions (2001, 2012). Il a été intronisé au Temple de la renommée du hockey en 2009.

À la suite de la dernière campagne, au cours de laquelle les Devils n’ont pu se qualifier pour les séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour une troisième saison consécutive, Lamoriello a quitté ses fonctions de directeur général, cédant sa place à l’ancien directeur général des Penguins de Pittsburgh Ray Shero. Lamoriello avait l’intention de demeurer avec les Devils à titre de président.

À Toronto, il se joindra à une équipe qui compte non seulement Shanahan et Babcock, mais aussi le directeur général adjoint Kyle Dubas et le directeur du personnel des joueurs Mark Hunter. Shanahan a prêché la patience, et Lamoriello est bien d’accord avec lui.

« Je comprends que ce n’est pas quelque chose qui va se produire du jour au lendemain, a admis Lamoriello. Je m’engage dans cette voie avec Brendan, Mark, Mike, Kyle […] et avec tous les membres de l’équipe de direction. »

L’embauche de Lamoriello représente une occasion en or pour Dubas, qui pourra à 29 ans apprendre les ficelles du métier auprès d’un homme expérimenté qui est tenu dans la plus haute estime dans le monde du hockey.

« Je pense que de pouvoir compter sur Lou dans l’organisation lui donnera la chance de nous servir à tous de mentor, a déclaré Shanahan. Je crois qu’il y a beaucoup de directeurs généraux dans la ligue qui pourraient parler de Lou comme d’une personne qui les a aidés au cours de leur carrière. Depuis que je suis arrivé ici à Toronto, les gens m’ont demandé qui m’avait influencé au cours de ma carrière de joueur et comme membre de la direction, et Lou est assurément quelqu’un qui a eu une influence sur moi. »

Lamoriello a ajouté : « Kyle est un jeune homme qui possède des aptitudes exceptionnelles. S’il ne devient pas directeur général ici – je ne vais pas être ici éternellement – ce sera de sa faute. »

Lamoriello a été clair : lorsque viendra le temps de prendre des décisions hockey, il est celui qui aura le dernier mot. Cependant, il a ajouté qu’il consulterait beaucoup le reste de l’équipe de direction et Babcock.

Natif de Providence, au Rhode Island, Lamoriello est reconnu pour diriger des organisations pragmatiques. Il ne s’attend pas à ce que cela change à Toronto, bien qu’il ait affirmé qu’il serait patient et qu’il apprendrait à connaître les employés avant d’apposer son empreinte sur l’équipe.

« Je vais devoir prendre du recul afin de regarder et écouter les gens, a évoqué Lamoriello. Il ne faut jamais apporter des changements pour le simple plaisir d’apporter des changements. Il faut voir ce qui fonctionne. La chose qui ne va jamais changer est le fait qu’il faut rendre des comptes. C’est à la base de tout. Tout le reste n’est qu’une prolongation de cela. »

Les Maple Leafs devront céder aux Devils un choix compensatoire de troisième ronde pour les services de Lamoriello, selon Sportsnet. Ce choix pourra être cédé au repêchage de 2016, 2017 ou 2018 de la LNH.

2016 NHL Winter Classic Gigapixel photo

La LNH sur Facebook