SHARE
Partagez avec vos amis


Les Flames accordent une prolongation de contrat de plusieurs saisons à Dougie Hamilton

mardi 2015-06-30 / 19:54 / LNH.com - Nouvelles

Par Aaron Vickers - Correspondant, LNH.com

Partagez avec vos amis


Les Flames accordent une prolongation de contrat de plusieurs saisons à Dougie Hamilton
Les Flames de Calgary n’ont pas perdu de temps avant de s’entendre avec le défenseur nouvellement acquis Dougie Hamilton. Après avoir fait l’acquisition des droits de Hamilton dans une transaction avec les Bruins de Boston lors du repêchage 2015 de la LNH vendredi, les Flames ont annoncé qu’ils avaient accordé une prolongation de contrat de plusieurs saisons mardi à celui qui aurait pu devenir joueur autonome avec compensation.

CALGARY – Les Flames de Calgary n’ont pas perdu de temps avant de s’entendre avec le défenseur nouvellement acquis Dougie Hamilton.

Après avoir fait l’acquisition des droits de Hamilton dans une transaction avec les Bruins de Boston lors du repêchage 2015 de la LNH vendredi, les Flames ont annoncé qu’ils avaient accordé une prolongation de contrat de plusieurs saisons mardi à celui qui aurait pu devenir joueur autonome avec compensation.

« Je ne savais pas que j’allais être un membre des Flames avant, j’imagine, aujourd’hui, ou quand ils ont fait mon acquisition », a déclaré Hamilton lors d’une conférence téléphonique. « C’est le genre de situation où ta vie peut changer assez rapidement et ça fait partie de la vie. J’ai très hâte. J’ai entendu beaucoup de bonnes choses et j’ai reçu des messages textes de joueurs à travers la ligue qui m’ont dit à quel point c’était une belle ville. Je pense que je vais bien cadrer avec l’équipe.

« Il y a beaucoup de choses qui continuent à m’exciter par rapport à l’organisation, l’équipe et la ville. Ça ne fait que s’améliorer. Malheureusement, il reste encore beaucoup de temps à la saison estivale alors je ne peux pas y aller et commencer à jouer tout de suite. »

Hamilton a amassé 32 aides et 42 points en 72 matchs en 2014-15 pour mener tous les défenseurs de Boston.

Les Flames ont fait l’acquisition de Hamilton des Bruins en retour d’un choix de première ronde (15e au total) et de deux sélections de deuxième tour (no 45 et no 52) lors du repêchage de cette année. Il avait initialement été sélectionné en première ronde (neuvième au total) en 2011 et a récolté 83 points en 178 matchs dans la LNH échelonnés sur trois saisons.

« Une des choses dont on a discuté avec nos dépisteurs concernant le repêchage de cette année, aussi bonne a été la cuvée, c’est qu’en regardant l’âge de Dougie – il n’a après tout que trois ou quatre ans de plus que certains des joueurs repêchés – si pour une raison Dougie Hamilton avait été disponible pour être sélectionné vendredi soir, à quel rang croyez-vous qu’il aurait été repêché? », a évoqué le directeur général des Flames, Brad Treliving.

« Nous parlions au 15e rang. Ne croyez-vous pas qu’il aurait été repêché au 15e rang? Il est l’un des premiers joueurs qui seraient appelés à monter au podium. Pour moi, quand on parle de l’âge d’un joueur, ça ajoute du contexte, alors on était plus qu’à l’aise de se départir des choix qu’on avait. Je suis très heureux d’avoir réussi à le mettre sous contrat pour six ans afin qu’il fasse partie de notre noyau pour longtemps. »

Un exit rapide de l’organisation des Bruins et un article du quotidien Boston Herald suggérant que Hamilton n’était pas apprécié de ses coéquipiers ont suscité des rumeurs à propos du défenseur.

L’athlète de 22 ans n’a pas vraiment voulu en discuter.

« Je ne veux pas trop parler du passé. J’ai aimé mon passage là-bas, a-t-il dit. À l’heure actuelle, je suis excité par rapport à l’avenir. Au cours des derniers jours, j’étais juste excité par cette nouvelle chance qui s’offre à moi de devenir un membre des Flames de Calgary. Je ne pense vraiment pas au passé en ce moment. J’ai simplement hâte d’arriver à Calgary pour amorcer un nouveau chapitre de ma vie. »

Treliving a cependant tenu à glisser un mot sur la situation.

« Je sais que, dans mon esprit, il y a eu beaucoup de mauvaises choses écrites ici récemment, a-t-il mentionné. On m’a posé beaucoup de questions au cours des derniers jours et je ne veux pas donner de réponses, mais ça en mérite tout de même d’après les questions qu’on m’a posées. Beaucoup de choses m’empêchent de dormir. Le type de personne qu’est Dougie, le type de coéquipier qu’il est, n’est pas l’une de ces choses.

« Nous faisons beaucoup de recherches par rapport à nos joueurs sur la glace, leur personnalité. Je pense qu’une grande partie de notre succès et la culture et le type de personnes que nous avons à Calgary. Ce qui nous rend heureux concernant cette transaction n’est pas seulement le joueur que nous sommes allés chercher, mais la personne que nous sommes allés chercher. On n’a pas perdu une calorie à se soucier de la personnalité du joueur. »

Treliving a aussi indiqué qu’il aimait l’ajout de Hamilton « non seulement pour ce qu’il nous apporte sur la glace, mais pour sa personnalité et le coéquipier qu’il sera sur et à l’extérieur de la patinoire ».

Hamilton améliore immédiatement une position qui constituait déjà une force chez les Flames.

Le capitaine de Calgary Mark Giordano a terminé au sixième rang des votes pour le trophée Norris en 2014-15, incluant un vote de première place, six de deuxième place et 11 de troisième place, après avoir établi des sommets personnels aux chapitres des aides (37) et des points (48), même s’il a raté 21 matchs en raison d’une blessure.

Les 15 buts et 56 points de Dennis Wideman l’ont placé au quatrième échelon des pointeurs parmi les défenseurs de la ligue, tandis que TJ Brodie a lui aussi établi des sommets personnels avec 11 buts et 41 points. Les 282 tirs bloqués de Kris Russell constituent un sommet dans la LNH.

« D’ajouter un joueur comme Dougie à ce groupe… il ne faut pas juste regarder ce que Dougie nous amène, mais comment il complète le reste du groupe, a déclaré Treliving. Ça amène un autre outil dans le coffre à outils de notre personnel d’entraîneurs pour distribuer des minutes.

« Autant Dougie va devenir une partie intégrante de notre équipe avec les responsabilités et les minutes qu’on pourra lui donner, mais ça fait aussi de Mark Giordano un meilleur joueur, de TJ Brodie un meilleur joueur, de Kris Russell un meilleur joueur, Dennis Wideman, Deryk Engelland, et je pourrais continuer longtemps. Ce n’est pas ce qu’un joueur fait individuellement, mais c’est la somme de tous nos éléments qui s’améliore. »

Maintenant que le dossier Hamilton est réglé, Treliving va se concentrer sur une prolongation de contrat pour Giordano, à qui il reste une année de contrat avant de devenir joueur autonome sans compensation à l’été 2016.

« Mark est notre capitaine et notre leader et nous allons travailler dur pour en venir à une entente, a dit Treliving. Cette situation avec Dougie s’est présentée. Tu ne sais jamais quand ce genre de choses va arriver. On s’est concentré là-dessus pendant un bon moment et évidemment sur le repêchage puisque des choix étaient impliqués dans la transaction. Nous étions limités dans le temps et maintenant c’est fait. On a passé les derniers jours à travailler sur son contrat.

« Il n’y a pas de mises à jour quant à nos discussions avec Mark autres que ça demeure une priorité pour nous de continuer à y travailler pour qu’un en vienne à une conclusion heureuse. »

2016 NHL Winter Classic Gigapixel photo

La LNH sur Facebook