SHARE
Partagez avec vos amis


    Les Blackhawks l'emportent 2-0 et remportent leur troisième Coupe Stanley en six ans

    Par Corey Masisak - Journaliste LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Les Blackhawks l'emportent 2-0 et remportent leur troisième Coupe Stanley en six ans
    Les Blackhawks l'emportent 2-0 et remportent leur troisième Coupe Stanley en six ans

    CHICAGO – Les Blackhawks de Chicago ont remporté la Coupe Stanley pour une troisième fois en six saisons grâce à un gain de 2-0 contre le Lightning de Tampa Bay dans le match no 6 de la Finale de la Coupe Stanley au United Center, lundi.

    « Nous allons pleinement apprécier cela », a déclaré l’attaquant des Blackhawks Patrick Kane. « Nous savons que l’été va être court, mais c’est ce que nous voulons. C’est incroyable. Je ne pense pas nous allons beaucoup dormir ce soir. »

    Duncan Keith et Patrick Kane ont touché la cible, et Corey Crawford a réalisé 25 arrêts pour Chicago, qui ont aussi remporté le championnat de la LNH en 2010 et 2013.

    Il s’agit du sixième titre de la Coupe Stanley dans l’histoire des Blackhawks, eux qui l’avaient remporté trois fois au cours de leurs 82 premières saisons.

    Keith a été un choix unanime pour le trophée Conn Smythe remis au joueur le plus utile des séries éliminatoires, devenant le neuvième défenseur à recevoir pareil honneur.

    « Il était temps », a mentionné Toews en parlant du titre de joueur le plus utile de Keith. « Nous savons tous qu’il va passer à l’histoire comme l’un des plus grands joueurs à avoir pratiqué ce sport. Dans notre vestiaire, nous le savions avant les séries éliminatoires, mais il a continué à le prouver encore et encore. Je ne pourrais donc être plus heureux pour un gars comme lui. Il est vraiment incroyable. »

    Les Blackhawks ont soulevé la Coupe Stanley à domicile pour la première fois depuis 1938, alors qu’ils avaient vaincu les Maple Leafs de Toronto.

    « C’est le meilleur sentiment au monde », a affirmé l’entraîneur de Chicago Joel Quenneville. « Une fois que l’on y a goûté, on ne peut attendre d’y goûter à nouveau. Ce fut spécial ce soir de le faire devant nos partisans. L’amphithéâtre était électrique. »

    Keith a marqué avec 2:47 à faire à la deuxième période pour donner les devants aux Blackhawks. Patrick Kane a récupéré une passe le long de la rampe du côté droit et a pénétré en zone du Lightning avant d’appliquer les freins pour attendre des renforts. Il a ensuite glissé le disque entre deux défenseurs vers Keith au centre de la glace.

    Le gardien de Tampa Bay Ben Bishop a stoppé le premier tir de Keith, mais le défenseur a contourné le centre Cédric Paquette et a poussé le retour derrière Bishop pour récolter son troisième but des présentes séries. Il s’agissait aussi du 21e point de Keith, ce qui le place à égalité au 10e rang de l’histoire parmi les défenseurs pour un tournoi printanier.

    Kane a ensuite inscrit son premier but de la série pour porter la marque 2-0 alors que le cadran affichait 5:14 en troisième période. Brandon Saad a transporté le disque en territoire offensif avant de remettre en retrait à Brad Richards. Ce dernier a ensuite passé vers Kane qui a tiré sur réception pour procurer à l’une des deux équipes une première avance de deux buts en près de 355 minutes de jeu dans cette série.

    Kane s’est fracturé la clavicule le 24 février, et le pronostic initial faisait état d’une absence de 8 à 12 semaines, ce qui l’aurait forcé à rater les deux premières rondes des séries éliminatoires. Il est plutôt revenu au jeu après sept semaines et a conclu le tournoi printanier à égalité avec l’attaquant du Lightning Tyler Johnson en tête du classement des pointeurs des séries avec 23 points.

    Crawford, remplacé devant le filet pendant trois parties au cours de la série de première ronde de l’Association de l’Ouest, a accordé deux buts au cours des trois derniers matchs contre la meilleure attaque de la LNH en saison régulière.

    Le capitaine de Chicago Jonathan Toews a été le premier joueur à soulever la Coupe Stanley au United Center, et il l’a remis au vétéran de 40 ans Kimmo Timonen, qui a raté la majeure partie de la saison en raison de caillots sanguins dans ses poumons avant de se joindre aux Blackhawks vers la fin du mois de février dans le cadre d’une transaction avec les Flyers de Philadelphie.

    Bishop a réalisé 30 arrêts pour le Lightning. Il a raté la fin du match no 2 et toute la quatrième rencontre, et il a révélé après le match no 6 qu’il jouait malgré une déchirure de l’aine gauche.

    « C’est un peu difficile d’en parler pour l’instant, a expliqué Bishop. On pense à quel point la saison a été longue, à quel point nous étions près. Il semble que chaque match de cette série aurait pu aller d’un côté comme de l’autre. C’est simplement un sentiment horrible. Je ne sais pas comment le décrire. Entendre ça [la célébration sur la glace alors que nous sommes au vestiaire], ça me rend malade. »

    Johnson, qui a été le meilleur buteur des séries avec 13 buts, a dévoilé après la rencontre qu’il avait disputé la majeure partie de la Finale de la Coupe Stanley en dépit d’une fracture au poignet, ce qui explique pourquoi il a pris si peu de mises en jeu vers la fin de la série.

    Pour huit joueurs des Blackhawks, et pour l’entraîneur Joel Quenneville, il s’agit d’une troisième conquête avec Chicago. Toews, Kane, Keith, Brent Seabrook, Niklas Hjalmarsson et Bryan Bickell ont été repêchés par les Blackhawks, Patrick Sharp s’est joint à l’équipe dans un échange en 2003, et Marian Hossa s’est amené comme joueur autonome en 2009. Chacun d’entre eux a joué un rôle important au sein de ce qui se rapproche le plus d’une dynastie dans la LNH moderne.

    Il s’agit d’une première Coupe Stanley pour Timonen, de même que pour les autres joueurs ajoutés lors de la date limite des transactions de la LNH Antoine Vermette et Andrew Desjardins, et les recrues Teuvo Teravainen et Trevor van Riemsdyk.

    2016 NHL Winter Classic Gigapixel photo

    La LNH sur Facebook