SHARE
Partagez avec vos amis


    Les Blackhawks battent le Lightning dans le match no 5 et se trouvent à une victoire de la Coupe Stanley

    Par Corey Masisak - Journaliste LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Les Blackhawks battent le Lightning dans le match no 5 et se trouvent à une victoire de la Coupe Stanley
    Antoine Vermette a touché la cible après deux minutes de jeu en troisième période pour procurer aux Blackhawks de Chicago une victoire de 2-1 contre le Lightning de Tampa Bay dans le match no 5 de la Finale de la Coupe Stanley au Amalie Arena, samedi.

    TAMPA – Antoine Vermette n’a pas été le joueur le plus flamboyant à changer d’adresse avant la date limite des transactions 2015 de la LNH, mais il s’est avéré être l’un des plus utiles.

    Vermette a touché la cible après deux minutes de jeu en troisième période pour procurer aux Blackhawks de Chicago une victoire de 2-1 contre le Lightning de Tampa Bay dans le match no 5 de la Finale de la Coupe Stanley au Amalie Arena, samedi.

    Les Blackhawks mènent cette série quatre de sept 3-2 et pourront remporter la Coupe Stanley pour la troisième fois en six saisons dans la sixième rencontre au United Center lundi (20 h (HE); TVA Sports, NBC, CBC).

    « Dès le départ, il s’agissait d’une excellente occasion pour moi. Je veux en profiter au maximum, a indiqué Vermette. Il s’agit d’un bon groupe, et ces joueurs forment de toute évidence une équipe spéciale. Je suis heureux d’être ici pour tenter d’aider l’équipe. Nous avons beaucoup de plaisir en ce moment, mais il reste encore beaucoup de travail à accomplir. »

    Le gardien du Lightning Ben Bishop est revenu au jeu après avoir raté le match no 4 en raison d’une blessure dont la nature n’a pas été divulguée et a effectué 27 arrêts.

    Chicago n’a pas soulevé la Coupe Stanley à domicile depuis 1938, contre les Maple Leafs de Toronto.

    « Je suis persuadé que l’ambiance sera complètement folle au cours des deux prochains jours en ville », a mentionné l’entraîneur des Blackhawks Joel Quenneville. « L’engouement sera hors norme. Nous avons bien hâte d’y être. »

    Le match ultime aurait lieu à Tampa, mercredi, si nécessaire.

    Les deux équipes ont maintenant disputé 15 périodes au cours de cette série, et ni l’une ni l’autre n’a détenu une avance de deux buts. Chaque rencontre a été égale à un moment ou à un autre en troisième période.

    Le Lightning s’est incliné par la marque de 2-1 à trois reprises et fera face à l’élimination lors d’un match no 6 pour la deuxième fois des présentes séries. Ils vont disputer un 26e match en séries éliminatoires cette année lundi, ce qui égale le record de la LNH établi par les Kings de Los Angeles l’a dernier.

    « Nous pouvons voir à quel point ces deux équipes sont de force égale », a noté l’attaquant du Lightning Ryan Callahan. « Ils forment une très bonne équipe, et nous avons toujours une grande confiance en nous. La marge d’erreur est si petite dans ces rencontres. Il faut s’attendre à ce type de hockey à ce moment-ci de la saison. »

    Les Blackhawks montrent une fiche de 17-1 dans les matchs disputés à partir du moment où une série est égale 2-2 depuis l’arrivée de Joel Quenneville au cours de la saison 2008-09. Ils affichent aussi un dossier de 42-14 dans toutes les séries qu’ils ont disputées après le match no 3 au cours de la même période.

    « Plus le match est important, plus la scène est grande, plus ils sont enthousiastes à l’idée de relever le défi », a souligné Quenneville.

    Les Blackhawks ont payé un prix élevé pour acquérir Vermette, qui deviendra joueur autonome sans compensation cet été. Chicago a cédé un choix de première ronde au repêchage 2015 de la LNH de même que l’espoir à la ligne bleue Klas Dahlbeck aux Coyotes de l’Arizona pour en retour de Vermette.

    Le but de Vermette était son quatrième des séries éliminatoires et son deuxième en ronde ultime. Il n’avait pas touché la cible en 19 matchs en saison régulière après la transaction qui l’a fait passer des Coyotes de l’Arizona aux Blackhawks, mais il a inscrit trois buts gagnants en séries éliminatoires, incluant celui de samedi et celui marqué en deuxième période de prolongation de la quatrième partie de la finale de l’Association de l’Ouest contre les Ducks d’Anaheim.

    Kris Versteeg s’est échappé derrière les défenseurs du Lightning, mais Jason Garrison a été en mesure de soulever le bâton de Versteeg sur sa première tentative de tir. Le deuxième effort de Versteeg près de la ligne des buts lui a permis de diriger le disque au filet, et Vermette a marqué sur le retour.

    « J’ai lu quelque part que leur entraîneur en [Arizona] avait mentionné que dans les matchs importants, [Vermette] s’imposait toujours, et c’est assurément ce qu’il a fait pour nous », a souligné le défenseur de Chicago Niklas Hjalmarsson. « Il est excellent sur les mises en jeu en plus d’être une très bonne personne en dehors de la patinoire. Il a été un très bon ajout dans notre vestiaire, et il donne toujours tout ce qu’il a sur la glace. Il fait sentir sa présence en tant que vétéran. »

    La mince marge d’erreur dans cette série a été évidente au cours des premières minutes de la rencontre. Le gardien de Chicago Corey Crawford a commis un revirement à la gauche de son filet, mais l’attaquant du Lightning Nikita Kucherov n’a pas seulement raté une chance incroyable de marquer, mais il est aussi entré en collision avec le poteau gauche et n’est pas revenu au jeu du reste de la partie.

    L’entraîneur de Tampa Bay Jon Cooper n’a pas donné de mise à jour sur l’état de Kucherov après la rencontre.

    Une erreur semblable à l’autre bout de la patinoire a donné lieu au premier but du match.

    Bishop est sorti de son filet pour récupérer la rondelle dans le haut du cercle droit, mais il est entré en collision avec son défenseur Victor Hedman. Ils ont tous les deux chuté sur la patinoire, et Sharp s’est retrouvé fin seul pour patiner jusqu’au filet et pousser le disque dans la cage déserte à 6:11. Il s’agissait d’un cinquième but pour Sharp ce printemps, mais de son premier depuis le match no 2 de la deuxième ronde dans l’Ouest contre le Wild du Minnesota.

    « Je regardais vers l’autre extrémité de la patinoire, je n’ai pas vu [Bishop] et je ne l’ai pas entendu, a expliqué Hedman. Ce sont des choses qui arrivent, il restait encore [54] minutes à écouler à la rencontre, bien des choses pouvaient encore se produire. »

    Bishop a quitté le match no 2 à deux reprises et n’a pas disputé le quatrième match. Après la quatrième partie, Cooper a affirmé que Bishop allait jouer à nouveau dans cette série, mais qu’il ne savait pas quand. Avec une journée de repos additionnelle entre les matchs no 4 et 5, Bishop a profité de trois jours de repos et a rejoint ses coéquipiers pour l’entraînement matinal samedi.

    Bishop n’a pas semblé éprouver de problèmes dans le cinquième match.

    « Nous ne sommes pas ici sans [Bishop], a évoqué Cooper. À l’exception de ce jeu qui arrive une fois tous les mille ans, j’ai trouvé qu’il a été sensationnel. Il nous a donné toutes les chances de gagner ce match. Nous devons marquer plus d’un but. »

    Valtteri Filppula a créé l’égalité 1-1 à 10:53 de la deuxième période. Garrison a repéré Filppula dans le bas du cercle droit avec une passe en diagonale depuis la pointe gauche. Filppula inscrivait ainsi son quatrième filet des séries.

    Tampa Bay a dominé Chicago 27-15 au chapitre des tirs au cours des deux dernières périodes.

    2016 NHL Winter Classic Gigapixel photo

    La LNH sur Facebook