SHARE
Partagez avec vos amis


    Les Blackhawks résistent en fin de match et l’emportent pour créer l’égalité en Finale

    Par Corey Masisak - Journaliste LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Les Blackhawks résistent en fin de match et l’emportent pour créer l’égalité en Finale
    Brandon Saad a touché la cible à 6:22 de la troisième période pour procurer aux Blackhawks de Chicago une victoire de 2-1 contre le Lightning de Tampa Bay, mercredi, lors du match no 4 de la Finale de la Coupe Stanley 2015 au United Center.

    CHICAGO – Les Blackhawks de Chicago ont obtenu plus de punitions que de tirs en première période. Ils ont perdu une avance pour un quatrième match de suite. Ils affrontaient un gardien de 20 ans qui effectuait le premier départ de sa carrière en séries éliminatoires de la Coupe Stanley, et ils ne l’ont déjoué qu’à deux reprises.

    Les Blackhawks ont aussi trouvé le moyen de gagner le match no 4 de la Finale de la Coupe Stanley. found a way to win Game 4 of the 2015 Stanley Cup Final. Brandon Saad a touché la cible à 6:22 de la troisième période pour procurer aux Blackhawks de Chicago une victoire de 2-1 contre le Lightning de Tampa Bay, mercredi, au United Center.

    Le capitaine Jonathan Toews a également marqué pour les Blackhawks, qui ont ainsi égalé la série quatre de sept 2-2.

    « Tampa a été la meilleure équipe aujourd’hui. Cela ne fait aucun doute, mais, à ce temps-ci de l’année, cela importe peu puisque nous avons gagné », a souligné le défenseur des Blackhawks Kimmo Timonen. « Notre gardien a été bon. Nous allons obtenir deux jours de repos et nous allons réfléchir à la manière dont nous allons pouvoir être meilleurs dans le prochain match. »

    Corey Crawford a effectué 24 arrêts pour les Blackhawks, dont un sur un tir de près du capitaine de Tampa Bay Steven Stamkos dans la dernière minute du temps réglementaire.

    Le match no 5 sera présenté au Amalie Arena samedi (20 h (HE); TVA Sports, CBC, NBC), alors que les deux équipes reviendront à Chicago pour la sixième rencontre lundi.

    « C’est une défaite difficile à accepter. Je croyais que nous allions l’emporter, a admis Stamkos. Nous disputions un match dans lequel nous étions à l’aise, et ils marquent sur une mise en jeu, sur un jeu avorté. Nous allons nous regrouper et être prêts à revenir en force devant nos partisans. »

    Le gardien recrue Andrei Vasilevskiy a réalisé 17 arrêts en remplacement du gardien blessé Ben Bishop. À la surprise générale, Vasilevskiy a mené le Lightning sur la glace au cours de la période d’échauffement, puis l’équipe a annoncé avant que la partie commence sur son compte Twitter que l’état de Bishop allait être réévalué quotidiennement en raison d’une blessure non divulguée.

    « Si vous m’aviez dit qu’il allait s’amener et qu’il allait seulement accorder deux buts… il a fait de l’excellent travail selon moi », a affirmé l’entraîneur de Tampa Bay Jon Cooper. « Il a montré qu’il pouvait jouer sur la plus grande scène de notre sport. C’est tout un exploit pour un jeune de 20 ans. »

    Bishop s’est fait mal lors du match no 2 samedi et a quitté la rencontre, une victoire de 4-3 de Tampa Bay, à deux reprises. Il était de retour pour le match no 3 et a réalisé 36 arrêts dans le gain de 3-2, même s’il n’était pas aussi mobile qu’à l’habitude, surtout lorsque venait le temps de manier la rondelle hors de son filet.

    « [Bishop] va jouer à nouveau dans cette série, cela ne fait aucun doute, a affirmé Cooper. Je ne sais juste pas dans quel match. »

    Avant le but gagnant, le défenseur des Blackhawks Kimmo Timonen a atteint la barre horizontale et la rondelle est sortie du jeu, ce qui a mené à une mise en jeu à la gauche de Vasilevskiy. Patrick Kane a envoyé la rondelle vers Saad près du bas du cercle gauche, et il l’a transportée jusqu’à l’avant du filet.

    Saad a momentanément perdu le disque, mais il l’a récupéré et l’a poussé du revers dans le filet pour inscrire son huitième but des présentes séries. La mention d’assistance de Kane était son premier point de la série, lui qui en avait récolté 20 au cours des trois premières rondes.

    « Il continue de s’améliorer », a mentionné l’attaquant des Blackhawks Brad Richards. « Lorsque je l’ai vu jouer pour la première fois cette année, je ne savais pas qu’il était si bon. Il est toutefois bien meilleur en ce moment qu’il l’était en septembre. Il progresse et il prend confiance. Il est tellement puissant. Je n’ai jamais vu un aussi jeune joueur être posséder une telle assurance. Je ne crois pas qu’il y ait quoi que ce soit qui l’importune.

    « On dirait parfois qu’il est simplement en train de procéder à une promenade du dimanche. Il effectue trois enjambées et il devance les autres joueurs sur la patinoire. »

    Toews avait ouvert la marque pour les Blackhawks à 6:40 de la deuxième période. Patrick Sharp a bénéficié d’une mini-échappée et a touché le poteau droit, mais Chicago a maintenu la pression. Sharp a fait dévier un tir sur le filet et a ensuite poussé le retour hors cible à la gauche de Vasilevskiy. Toews se trouvait près du poteau éloigné et a envoyé le disque dans la cage du Lightning pour marquer son 10e but des séries, son premier de la grande finale. Sharp a évolué sur le troisième trio la majeure partie du temps ce printemps, mais il a été muté sur la première ligne avec Toews et Marian Hossa.

    Alex Killorn a créé l’égalité 1-1 à 11:47. Valtteri Filppula a transporté la rondelle jusqu’à l’arrière du filet de Chicago et a effectué une passe parfaite derrière deux joueurs des Blackhawks qui le suivaient de près vers Killorn, qui était seul au poteau droit. Son tir s’est retrouvé dans le filet avant même que Crawford réalise ce qui se passait et qu’il ne se retourne vers Killorn, qui a marqué son neuvième des séries.

    « La ligne est vraiment mince », a évoqué le défenseur du Lightning Anton Stralman. « Ce soir, comme lors de la majorité des autres rencontres, la victoire aurait pu aller d’un côté ou de l’autre. Deux bonnes équipes de hockey s’affrontent, jouent du bon hockey et créent des chances de marquer. Il n’y a rien de notre performance de ce soir que je n’ai pas vraiment aimé. Je suis certain qu’ils ont la même opinion de leur côté. Il s’agit simplement d’un de ces matchs qui ne se déroule pas comme nous le souhaiterions, mais dans l’ensemble, je n’ai aucun problème avec la rencontre que nous venons de jouer. »

    Deux buts en moins de deux minutes de la troisième période avaient aidé Chicago à remporter le match no 1; Teuvo Teravainen et Antoine Vermette avaient touché la cible dans une victoire de 2-1.

    Le but de Jason Garrison sur le jeu de puissance à mi-chemin en troisième période avait fait la différence lors du match no 2 pour Tampa Bay. Le défenseur du Lightning Victor Hedman a réalisé deux passes spectaculaires, dont celle qui a mis la table pour le but gagnant de Cédric Paquette avec 3:11 à faire, dans une victoire de 3-2 lors du troisième match.

    Les Blackhawks montrent maintenant une fiche de 41-14 à partir du quatrième match de leurs séries depuis que Joel Quenneville se trouve derrière le banc. Leur historique avec Quenneville lorsque leurs séries sont égales 2-2 est encore meilleur.

    Chicago n’a jamais perdu une série qui a été égale 2-2 depuis que Toews, Kane et Quenneville se sont joints à l’équipe, et les Blackhawks affichent un dossier de 16-1 dans les matchs no 4 à 7 de ces séries. Leur seul revers est survenu dans le match no 5 de la finale de l’Association de l’Ouest, et les Blackhawks sont tout de même parvenus à venir de l’arrière pour remporter cette série en sept rencontres.

    Le Lightning a prouvé qu’il pouvait dominer le Blackhawks pendant de longues séquences, et qu’il pouvait les frustrer par moments.

    « Ces joueurs sont bien meilleurs que quiconque peut l’imaginer à nous surveiller et à nous frustrer, a assuré Richards. Nous avons maintenant comme mentalité que les matchs pourraient être de 2-1 jusqu’à la fin de la série. Il ne faut pas penser que le jeu va s’ouvrir, et si nous cherchons à le faire, nous ne ferons que leur rendre service.

    « Nous devons être encore plus patients qu’eux. »

    2016 NHL Winter Classic Gigapixel photo

    La LNH sur Facebook